Relations internationales

6ème Forum mondial de l'eau à Marseille

Environ 25 000 personnes, responsables gouvernementaux, représentants de collectivités locales, d’entreprises et d’associations venus de plus de 130 pays s'engagent à participer à la lutte contre la crise de l'eau. Trois volets d'engagements sont annoncés : mettre en œuvre le droit à son accès et à l'assainissement reconnu depuis juillet 2010 par l'ONU, l’économiser et bien la gérer alors qu’elle est menacée par le réchauffement climatique. Près de 70 organismes de 33 pays d'Afrique, d'Amérique latine et d'Europe signent un pacte pour élaborer ensemble des solutions pour une meilleure gestion de cette ressource. De son côté, le Forum alternatif mondial de l'eau dénonce sa marchandisation, et réclame un Tribunal international pour l'eau, à l'image du Tribunal pénal international (TPI) pour les crimes contre l'humanité. Les pouvoirs publics français annoncent une aide de 25 millions d'euros pour des actions en faveur de l'accès à l'eau et l'assainissement dans les pays pauvres. Cette ressource sera pour la première fois inscrite parmi les neuf priorités de l'agenda international discutées au sommet "Rio+20" du 20 au 22 juin 2012. Le 7ème Forum mondial de l'eau se tiendra en 2015 à Daegu, en Corée du Sud.

 

Autres contenus apparentés

30 Juin 2014 : arrêt de la chronologie

La Chronologie couvre la période de janvier 2005 à juin 2014. Depuis fin juin 2014, cette rubrique n’est plus mise à jour