Attaques de la rébellion ougandaise en République centrafricaine

Deux attaques de l'Armée de résistance du Seigneur (LRA) font 16 morts dont deux civils dans le nord du pays. Depuis 2008, plus de 200 personnes ont été tuées et au moins 400 autres enlevées par la LRA dans l'est du pays. Dirigée par Joseph Kony, recherché par la Cour pénale internationale pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité, la LRA sévit depuis 1988 dans le nord de l'Ouganda, et s'est étendue en République démocratique du Congo, puis en Centrafrique en 2008.

 

Autres contenus apparentés

 

[Publicité]
Restez informé
Abonnement à la lettre d'information de la DF