Conseil général du 93 vu d'avion

A

AAC
Apprentissage anticipé de la conduite, couramment appelé "conduite accompagnée". Dispositif spécifiquement français de prévention par l'éducation, généralisé depuis 1998, il combine l'apprentissage du code de la route en auto-école et de la conduite avec un accompagnateur non institutionnel.
   
ABS
Anti Blocking System. Système d'antiblocage des roues qui empêche le blocage et permet de freiner brutalement même sur une surface glissante. Au plan technique, il se compose d'un capteur qui mesure la décélération des roues et d'un calculateur qui module la pression du système hydraulique du freinage d'urgence.
   
Accident corporel de la circulation
Selon les statistiques officielles de la circulation routière, il s'agit d'un accident, mortel ou non, qui provoque au moins une victime, sur une voie ouverte à la circulation publique et impliquant au moins un véhicule.
   
Accidentalité
Comme la mortalité désigne un taux de décès rapporté à une population, le terme d'accidentalité désigne un taux d'accidents rapporté à une variable qui peut être le nombre de véhicules pris en considération, ou un kilométrage parcouru par les véhicules exposés au risque d'accident. Il peut également s'agir du taux d'accident dans une population.
   
Accidentologie
Activité ayant pour objet l'étude des accidents et leurs conséquences sur une base interdisciplinaire, de la traumatologie à l'ensemble de disciplines touchant à la conception d'un véhicule, à l'étude de la prise de risque, aux mesures juridiques ou aux méthodes de prévention. Elle participe à la constitution des données statistiques dans ces différents domaines.
   
ASSR
Attestation scolaire de sécurité routière. Dite de premier niveau, elle est préparée et contrôlée par l'Education nationale en classe de 5e ; celle de 2e niveau se passe en 3e. Depuis 1997, l'ASSR de premier niveau combinée à une épreuve pratique de conduite sur cyclomoteur constitue le BSR. Depuis un décret du 30 avril 2002, l'ASSR de deuxième niveau est nécessaire pour l'obtention du permis de conduire.

B

BAAC
Bulletin d'analyse d'accident corporel de la circulation. Etabli par les forces de l'ordre et décrivant les caractéristiques essentielles d'un accident, il sert de base aux études épidémiologiques exhaustives des accidents corporels de la circulation en France ; un procès-verbal est dressé parallèlement sur les lieux de l'accident.
   
BSR
Brevet de sécurité routière, mis en place depuis 1997. Depuis le décret du 30 avril 2002, tous les conducteurs de cyclomoteurs doivent être titulaires du BSR.

C

CEESAR
Centre européen d'études de sécurité et d'analyse des risques. Structure associative réalisant des études accidentologiques, de biomécanique et de physiologie de la conduite pour différents partenaires, notamment des constructeurs automobiles, des équipementiers, des assureurs ou des pouvoirs publics.
   
CERTU
Centre d'études des transports urbains, devenu le CERTU, Centre d'études sur les réseaux, les transports, l'urbanisme et les constructions publiques.
   
CISR
Comité interministériel de sécurité routière, chargé de définir la politique gouvernementale en la matière et de s'assurer de son application. Présidé par le Premier ministre, son secrétariat est assuré par le Délégué interministériel à la sécurité routière qui est également le Directeur la sécurité et de la circulation routière (DSCR) au ministère des Transports, ayant en charge les problèmes de sécurité et de circulation.
   
CNSR
Conseil national de la sécurité routière. Créé par le Comité interministériel de la sécurité routière du 25 octobre 2000 et mis en place en 2001, c'est un organisme indépendant qui a une mission d'évaluation, d'étude et de proposition.

G

GPS
Global Positioning System, ou système de positionnement global. Désigne un système de navigation par satellite qui permet à l'aide d'un récepteur portable de petites dimensions de connaître sa position géographique, tracer un parcours, choisir une destination... 

I

Information embarquée
Ensemble de données mises en mémoire à l'intérieur d'un véhicule et apportant une aide à la navigation ou à la conduite avec ou sans complément venant de l'extérieur. Par exemple, le ralentisseur, dispositif embarqué permettant, dans les descentes, de maintenir un véhicule à une allure modérée sans utilisation du système de freinage ou les systèmes de guidage embarqués tels que Caminat chez Renault ou APS chez Mercedes.
   
Indicateur d'accidentologie locale (IAL nouvelle version)
Indicateur obtenu par le rapport du nombre de tués observé dans un département au nombre de tués qui aurait été enregistré si les risques encourus y avaient été les mêmes que ceux mesurés dans la France entière par catégorie de réseau. Le nouvel IAL tient compte à la fois de l'importance du trafic et de sa répartition entre les différentes catégories de réseaux.
   
INRETS
Institut national de recherches et d'études sur les transports et leur sécurité. Etablissement ayant en charge la recherche publique dans le domaine des transports, il est sous la tutelle conjointe du ministère de la Recherche et du ministère de l'Equipement et des Transports. Il a été constitué par la fusion de l'Institut de recherche sur les transports (IRT) et de l'Organisme national de sécurité routière (ONSER).
   
INRIA
Institut national de recherche en informatique et en automatique. 

L

LAB
Laboratoire d'accidentologie, de biomécanique et d'études du comportement humain, laboratoire privé créé par les constructeurs automobiles (PSA-Peugeot Citroën - Renault) et consacré aux études de sécurité. (voir aussi CEESAR).

O

ONISR
L'Observatoire national interministériel de sécurité routière, qui relève du ministère de l'Equipement, assure la publication des données statistiques de la sécurité routière sous la forme de bilans réguliers ou de cahiers traitant de problèmes spécifiques (poids lourds, dispositifs de retenue des enfants, etc.).

P

Permis à points
Système, instauré en France depuis 1992, qui consiste en un capital de points attribué à chaque conducteur et sur lequel on opère des retraits en fonction des infractions commises. Ce système fonctionne depuis longtemps dans de nombreux pays sous des formes proches : depuis 1947, dans un premier Etat des Etats-Unis, depuis 1962 en Grande-Bretagne ou 1974 en ex-RFA. 

R

REAGIR
Plan "Réagir par l'Etude des Accidents Graves et les Initiatives pour y Remédier". Mis en place lors du CISR de 1982, il s'est traduit par la création de commissions composées d'une large palette de professionnels de la sécurité routière qui se rendent immédiatement sur les lieux d'accidents graves afin de mener des enquêtes sur le terrain - distinctes de l'enquête judiciaire - qui serviront à l'analyse des accidents et au recensement des points noirs.
   
Risque
C'est la probabilité de survenue d'un événement défavorable, la "chance" étant son équivalent favorable. L'un comme l'autre s'expriment par un nombre compris entre 0 et 1 (la probabilité zéro correspond à un risque ou à une chance nulle de voir l'événement étudié se réaliser ; la valeur 1 correspond à une certitude). Un individu classe plus ou moins consciemment les risques auxquels il est exposé à un niveau d'acceptabilité qui varie en fonction de la nature du risque, du niveau de probabilité qu'il imagine, de son rapport à la prise de risque.

S

SARTRE
Social Attitudes to Road Trafic Risk in Europe. Enquête internationale sur les attitudes des conducteurs d'automobile à l'égard de la sécurité routière, réalisée en 1978 dans quinze pays d'Europe.
   
SETRA
Service d'études techniques des routes et autoroutes. Il produit des analyses statistiques sur les accidents et de nombreux documents sur les aménagements routiers.

V

Victimes
On distingue les blessés légers (dont l'état nécessite entre 0 et 6 jours d'hospitalisation ou un soin médical), les blessés graves (plus de 6 jours d'hospitalisation) et les tués (victimes décédées sur le coup ou dans les 6 jours qui suivent l'accident). La Convention de Vienne de 1968 définit le tué comme la victime décédée dans les 30 jours qui suivent l'accident ; le coefficient de 1,057 est donc appliqué en France pour obtenir le nombre des tués à 30 jours et réaliser des comparaisons internationales.

Mis à jour le 10/03/2007

 

Autres contenus apparentés

Ressources complémentaires