Europe Direct

Logo de Europe direct, Paris Ile-de-France

Une question sur l'Union européenne ? Un projet à monter ? Le centre vous accueille et vous guide dans vos recherches (en savoir plus sur les horaires, l'adresse...).

Vous souhaitez nous contacter :

- téléphone : 01 40 15 71 55

- courriel

Ouvert à tous, Europe Direct est un centre d'information officiel de la Commission européenne.

52 antennes en France et 500 dans l'ensemble des Etats membres, ce réseau met toute son énergie à votre disposition ! Une preuve ?

  • Voir ce clip…

  • Les services proposés par Europe Direct

    • Un accueil et une aide à la recherche personnalisés
    • La mise à disposition de brochures institutionnelles gratuites, éventuellement en nombre : 12 leçons sur l'Europe, L'Europe et vous, L'ABC du droit de l'Union européenne, Trouver un emploi dans l'UE, Vos droits en tant que consommateur...
    • L'accès gratuit à des outils de recherche variés : Internet, bases de données d'articles - Lexis Nexis, Cairn...-
    • Un fonds documentaire spécialisé

    Des lieux d'accueil, mais aussi un service central d'information, accessible par téléphone
    au 00 800 67 89 10 11 ou par courriel  dans les 24  langues officielles de l'Union européenne.

    Dans votre agenda…

    … Europe, tu m’entends ?

    Alors que le premier grand débat citoyen sur l'avenir de l'Europe s'est achevé le 14 novembre dernier, un premier bilan des contributions et de la mobilisation autour de cette démarche est déjà disponible. En prendre connaissance.(PDF, 1,16 Mo)

    Le succès rencontré par cette démarche a incité la Commission européenne à organiser un second grand Dialogue citoyen en région parisienne. Celui-ci aura lieu à la salle des Docks de Paris à La Plaine Saint-Denis 

    le 27 février 2014, entre 18h et 20h, en présence du Commissaire Michel Barnier (Marché intérieur et services) accompagné d'une personnalité politique française. Lors de ce débat, ils répondront directement aux questions des citoyens présents et réagiront aux principaux enjeux identifiés à l’occasion des rendez-vous « Europe, tu m’entends ? ».

    Ce débat  pourra être suivi en direct sur Twitter et par webcast sur le site http://ec.europa.eu/debate-future-europe/index_fr.htm

    Visuel : Europe tu m'entends? Débat sur l'avenir de l'Europe

    Vous voulez faire entendre votre voix ? Il suffit de vous inscrire sur le site www.debat-europe2014.fr : c'est gratuit et vous êtes tous invités !

    Ce site est également un espace national d’expression en ligne, à la disposition des internautes. Il rassemble les photo-messages des personnes rencontrées lors des rendez-vous ainsi que les contributions des partenaires associatifs du projet. C’est sur ce même site internet que la Commission s’est engagée à répondre par écrit à l’ensemble des thématiques soulevées pendant le dialogue.

    … Sans oublier

    Le 1er janvier 2014, 2 événements marquants pour l'UE : la Grèce à la Présidence du Conseil européen (voir plus bas) et l'entrée de la Lettonie dans la zone euro, dont elle sera le 18ème membre !

    Ici, des détails sur la mise en place de la nouvelle monnaie

    A noter

    Elections européennes 2014

    Le 25 mai prochain, la France votera, pour le renouvellement du Parlement européen. Quelques précisions :

    . il a lieu tous les 5 ans et désigne les représentants français au Parlement européen de Strasbourg ; au suffrage universel direct ; avec un scrutin proportionnel de liste et 8 circonscriptions régionales en France.

    . qui peut voter ?

    . qui est éligible

    . vous êtes citoyen de l'UE résidant en France mais non ressortissant ? Ceci vous concerne 

    Ce vote permettra d'élire 74 députés français qui siègeront parmi les 751 composants l'assemblée.

    A l'initiative du Bureau de Paris, les députés européens franciliens parlent de leur engagement  et de leur vision de l'Europe. Rencontrez-les !

    http://vimeo.com/68991300

    Et ici, le Parlement européen s'adresse à vous…

    logo Parlement européen

    Maintenant que vous savez (pratiquement…) tout ce qui est nécessaire pour comprendre ces élections, c'est à vous de jouer ! Pour voter sur 15 sujets débattus au Parlement européen, découvrir le vote des eurodéputés afin d'identifier celui qui partage le plus vos positions et tester vos connaissances sur la réalité de l'UE, ce site vous attend !

    Votre intérêt pour cette institution est éveillé ? Vous souhaitez découvrir ses coulisses ? Cet autre jeu de parcours en ligne, jeurope, est pour vous !

    Vous pourrez entrer dans la peau de 4 personnages différents : député européen, journaliste, citoyen engagé et lobbyiste et créer "l'histoire dont vous êtes le héros".Un Pass InterRail sera offert par tirage au sort.

    Actuellement dans l'Union européenne

    L'Union européenne s'agrandit…

    Carte de l'Union Européenne en 2013

    La Croatie, qui nous a rejoint au 1er juillet 2013, a posé sa candidature en 2003 et de nombreuses étapes ont dû être franchies pour l'adhésion…

    Mais quelles images vous évoquent ce 28ème  état ?  Une visite de son site officiel s'impose ! 

    Drapeau croate.

    Présidence tournante de l'Union européenne

    Comme à chaque nouveau semestre, la Présidence de l'UE change de mains au 1er janvier. C'est la Grèce, pour la  5ème fois depuis son adhésion, qui en assumera la charge en collaboration avec la Lituanie et l'Italie, précédente et prochaine Présidentes.

    Comme promis, une présentation du pays et des priorités de la Présidence pour les 6 mois à venir…

    Bonne visite de son site officiel !

    Priorités de la présidence grecque

    La Grèce présidera le Conseil de l’Union européenne durant le premier semestre 2014, avant de passer les rênes à l’Italie le 1er juillet 2014. Les élections du Parlement européen en mai 2014 se tiendront dans le cadre de la présidence grecque. Depuis son adhésion à la Communauté européenne en 1981 la Grèce assume la présidence tournante de l’UE pour la cinquième fois. Affaiblie par la crise économique et financière qu'elle traverse, la Grèce exerce cette responsabilité au moment où l'austérité qui lui est imposée par ses créanciers européens est de plus en plus impopulaire au sein de sa population. Se voulant particulièrement économe, elle annonce une présidence "spartiate" au budget total limité à 50 millions d'euros, une somme inférieure aux budgets des présidences antérieures. Le porte-parole de la présidence grecque, Konstantinos Koutras, souligne que "réussir cette présidence est pour nous l'opportunité d'affermir notre appartenance à l'UE et de pousser ce que nous considérons être les priorités pour les citoyens européens".

    1. Croissance-Emploi-Cohésion

    Au moment où le chômage atteint des taux records dans la plupart des Etats membres de l'UE, principalement chez les jeunes, et où la récession reste une menace pour les économies européennes, la croissance et l'emploi, structurellement et inextricablement liés, sont d'une importance primordiale pour la présidence grecque. Ainsi, seule la croissance permettra de sortir de la crise, de corriger les déséquilibres sociaux et de renforcer la cohésion européenne.

    2. Une intégration plus approfondie de l’UE et de la zone euro                

    Pour s'attaquer à la crise économique afin d'assurer la prospérité, l'Union européenne doit préserver le caractère irrévocable et la stabilité de la monnaie commune à travers l'approfondissement de l'Union Économique et Monétaire (UEM) et la coordination préalable des politiques budgétaires nationales en passant par la finalisation de l'Union bancaire.

    3. Immigration-Frontières-Mobilité

    Afin de mettre fin à l'instabilité dans la périphérie de l'Europe, touchée par une augmentation des flux migratoires qui font peser un fardeau supplémentaire sur certains Etats-membres, la Grèce a trois objectifs : améliorer et mieux organiser la migration légale et la mobilité facilitée, éviter ou réduire la migration illégale d'une manière efficace, tout en préservant le respect des droits de l'homme et le renforcement des synergies entre migration et développement. Afin d'aider les Etats-membres les plus touchés par la migration, la présidence grecque veut promouvoir la mise en œuvre du « Système européen commun d'asile ».

    4. Politiques maritimes

    la Grèce étant un pays traditionnellement maritime, elle veut relancer la politique maritime de l'Union européenne dans tous ses aspects et compléter la déclaration Limassol, pendant la présidence chypriote, qui avait traité les questions de croissance et de développement. L’objectif de la présidence est l’adoption par le Conseil européen (juin 2014) d'un texte sur la stratégie maritime de l’Union, en soulignant deux dimensions : la sécurité et la croissance.

    Pour mieux connaître la Grèce

    Etat d’Europe du sud, la Grèce est formée de la pointe de la péninsule des Balkans, de la presqu’île du Péloponnèse et de plus de 2 000 îles. Elle est bordée par l’Albanie, l’ancienne République yougoslave de Macédoine, la Bulgarie et la Turquie et partage des frontières maritimes avec l'Albanie, l'Italie, la Libye, l'Égypte et la Turquie. La mer Ionienne à l'ouest et la mer Égée à l'est, parties de la mer Méditerranée, encadrent le pays. Son territoire est constitué à 80 % de zones  montagneuses dont le point culminant est le mont Olympe avec 2 917 mètres. La Grèce antique est considérée comme le berceau de la culture européenne et de la civilisation occidentale. Le 3 février 1830, après quatre siècles de domination ottomane, la Grèce retrouve sa souveraineté.

    La Grèce est membre de l’Union européenne depuis 1981, dispose de 22 sièges au Parlement européen et de 12 voix au Conseil des ministres.

    Généralités

    Superficie : 131.957 km²
     Population : 11,2 millions (Eurostat - 2013)
     Nom officiel : République hellénique
     Nature du régime : République parlementaire
     Langue officielle : grec
     Monnaie : membre de la zone euro depuis 2001
     Fêtes nationales : 25 mars (déclenchement de l’insurrection de 1821 contre la Sublime Porte) ; le 28 octobre est également « fête nationale », en souvenir du jour du "non" (ohi), en 1940, où le général Metaxás s’est opposé au passage des troupes italiennes, ce qui a précipité l’entrée en guerre de la Grèce.
     Chef de l’Etat : Károlos Papoúlias (élu le 8 février 2005 et réélu le 3 février 2010), socialiste
     Premier ministre : Antónis Samarás (depuis le 20 juin 2012), conservateur
     Capitale : Athènes
     La Grèce est membre de l’OTAN depuis le 18 février 1952 et fait partie de l’Espace Schengen depuis 1992

    Situation politique

    La vie politique grecque est principalement marquée par la grave crise économique et financière que traverse le pays depuis le début de l’année 2010. En octobre 2009, lors de son arrivée au pouvoir, le Premier ministre socialiste George Papandréou mène une politique de rigueur de grande ampleur. Le 20 octobre 2011, il fait adopter par le Parlement un nouvel ensemble de mesures d'austérité visant à réduire le déficit du pays et à permettre le versement de 8 milliards d'euros d'aide de l'Union européenne et du FMI. Cette politique de rigueur génère de nombreuses manifestations marquées par de violents affrontements. Après avoir obtenu la confiance de la représentation nationale pour former avec l’opposition de droite un gouvernement d’union nationale, George Papandréou démissionne le 9 novembre 2011. Les élections législatives du 6 mai 2012 n'ayant pas permis la formation d'un gouvernement de coalition, un nouveau scrutin est organisé le 17 juin 2012. Les conservateurs de la Nouvelle démocratie (ND), pro-européens déclarés, arrivent en tête avec 129 sièges sur 300 et devancent la coalition de gauche radicale (SYRIZA) qui obtient 71 députés. Le Mouvement socialiste panhellénique (PASOK) d’Evangelos Venizélos totalise 33 députés. Le parti néonazi Aube Dorée entre au Parlement avec 18 députés dont plusieurs seront arrêtés en septembre 2013 pour appartenance à une organisation criminelle. Le 21 juin 2012, Antonis Samaras, leader de la Nouvelle démocratie, forme un gouvernement de coalition avec l'appui des socialistes et du parti de la gauche modérée (Dimar) qui compte 17 députés au Parlement. Le 24 juin 2013, Antonis Samaras remanie son gouvernement après le retrait de la coalition gouvernementale du petit parti de la Gauche démocratique (GD, ou Dimar) pour cause de désaccord sur la fermeture de l'entreprise audiovisuelle publique, ERT. Le nouveau gouvernement est désormais formé de la majorité conservatrice et des socialistes du PASOK dont la présence est renforcée.

    Situation économique

    La crise de la dette publique grecque marque le début de la crise dans la zone euro. Dès le 2 mai 2010, la Grèce a bénéficié d’un soutien financier de l’UE et du FMI à hauteur de 110 milliards d’euros sur trois ans, dont 80 milliards à un taux d'intérêt de 5% par an à charge de l'Union européenne, le reste devant être prêté par le FMI, moyennant un programme d’assainissement économique basé sur la consolidation des finances publiques et l’engagement de réformes. La crise grecque est caractérisée par l'ampleur de ses problèmes structurels et notamment de sa difficulté à prélever l'impôt. Le 21 juillet 2011, les chefs d'Etat et de gouvernement de la zone euro s'entendaient sur un nouveau plan de soutien à la Grèce.Évalué à près de 160 milliards d'euros, il prévoyait un rééchelonnement de sa dette. Le FMI et l'Union européenne devaient fournir environ 110 milliards d'ici 2014, tandis que les 50 milliards restants viendraient de créanciers privés, à savoir les banques, les compagnies d'assurances et les fonds de pension. Cette nouvelle aide s'ajoutait aux 110 milliards déjà dégagés en mai 2010 et prévoyait un nouvel étalement des délais de remboursement, passant de 7,5 ans à un minimum de 15 ans, pouvant aller jusqu'à 30 ans. Le budget 2014 accroit encore l'austérité en augmentant les impôts et en opérant toujours plus de coupes budgétaires dans les secteurs sociaux. En septembre 2013, le taux du chômage s'élève à 27,4%. La Grèce envisage de ne plus faire appel aux plans d’assistance de la troïka à partir de mi-2014, en retrouvant une certaine normalisation.

    PIB : 215,1 milliards d'€ (Ministère des affaires étrangères, MAE en 2011)
     Taux de croissance: -6,4% (Eurostat - 2012)
     Taux de chômage : 24,8% au 3ème trimestre 2012 (MAE)
     Taux d’inflation : -0,3% (Eurostat - 2013)
     Dette publique : 156,9% du PIB (Eurostat – 2012)
     Déficit public/PIB : -9,1% du PIB (MAE - 2011) – (-4,8% du PIB - 1er semestre 2012 - MAE)
     Exportations de la France vers la Grèce : 2.591 M€ (MAE - 2011)
     Importations françaises de la Grèce : 724 M€ (MAE - 2011)
     Solde commercial : -20,8 Md € (MAE - 2011)

    Année européenne

    Visuel "l'enjeu c'est l'Europe"

    Le succès rencontré par les manifestations organisées en 2013 à l'occasion de l'Année européenne du citoyen et l'échéance prochaine des élections du Parlement européen expliquent que 2014 verra la continuité de ce thème de la citoyenneté, à l'exclusion de tout autre initialement pressenti.

    Journée de l'Europe

    Visuel du flyer "faites l'Europe" 2013

    Vous étiez nombreux à nous rendre visite sur le stand Europe Direct du parvis de l'Hôtel de Ville, les 9 et 10 mai et en remerciement, nous vous offrons cette video - souvenir…

    Point de mire

    Nous vous recommandons

    Liens utiles...

    • Le site portail officiel de l'Union européenne pour s'informer sur les institutions européennes et leur travail, donner votre avis sur les politiques, activités et services de l'UE, participer à des appels d'offres, solliciter un emploi, s'inscrire à des manifestations...
    • Et plus particulièrement le site L'Europe est à vous, mine d'informations claires et de conseils pratiques pour vivre la mobilité du citoyen ou de l'entreprise
    • Le centre de contact Europe Direct pour toute question concernant l'UE, au numéro de téléphone gratuit 00 800 6 7 8 9 10 11 quelque soit l'Etat membre et dans l'une des 24 langues officielles ou par courriel
    • Bookshop pour consulter, télécharger, commander à l'unité des publications gratuites ou payantes
    • La Représentation en France de la Commission européenne pour l'actualité, les activités, la lettre d'information...
    • Le bureau d'information du Parlement européen en France pour ses tâches, l'annuaire de vos eurodéputés et leur travail, l'espace Jeunes...
    • Le site des initiatives de la société civile en France : colloques, conférences, forum, événements culturels…
    • L'annuaire de l'Europe en Ile-de-France pour tout public de cette région, désireux de trouver une information européenne spécifique ou générale

     

    Autres contenus apparentés

     

    [Publicité]
    Restez informé
    Abonnement à la lettre d'information de la DF
     

    Meilleures ventes

    1. 1 Restaurateur 15,55 ajouter au panier en savoir plus
    2. 2 L'authenticité 14,00 ajouter au panier en savoir plus
    3. 3 Les institutions des Etats-Unis 4,90 ajouter au panier en savoir plus
    4. 4 Médiasig 2014 47,00 ajouter au panier en savoir plus
    5. 5 Attaché territorial 2014 28,00 ajouter au panier en savoir plus