Retour
 
Politiques sociales

Du papy-boom à la Silver Economie

Problèmes économiques
N°3095 - Deuxième quinzaine 09/2014

Auteur(s) :

Editeur :

Année d'édition : 2014
Réf. : 3303332030958
64 pages, 21 x 27 cm

4,80
En stock Ouvrage papier : besoin d'aide ?

ou 

 

Le vieillissement de la population a donné lieu à de nombreuses études qui toutes mettent en évidence les enjeux et les risques que représente cette mutation démographique. Pourtant ce phénomène peut également constituer une réelle opportunité pour la croissance. La forte augmentation du nombre de seniors dans la population peut en effet servir de levier à des pans entiers de l’économie,  en favorisant le développement de ce que l’on appelle la Silver Économie.

Une planète « grise »
The Economist
En 2035, plus de 1,1 milliard de personnes seront âgées de plus de 65 ans. Ce vieillissement de la population mondiale s’accompagnera, en raison de la chute de la natalité et du ralentissement de la croissance démographique, d’une augmentation importante du taux de dépendance  des personnes âgées. Seules l’Asie du Sud et l’Afrique, où la fécondité demeure élevée, échapperont à ce phénomène. Mais le dynamisme démographique de ces deux continents ne permettra pas d’inverser la tendance générale au vieillissement, ne faisant tout au plus que  ralentir. Ce phénomène devrait avoir des conséquences considérables sur l’économie. Pour certains économistes, celles-ci pourraient être négatives mais le débat sur ce point n’est pas clairement tranché. Pour se faire une idée plus précise des conséquences probables de cette mutation  sur la croissance un examen des trois canaux principaux par lesquels la démographie  influe sur l’économie s’impose : la variation de la population active, la variation du taux de productivité et l’évolution de la structure de l’épargne.

La Silver Économie, une opportunité de croissance
Rapport du CGSP
Claire Bernard, Sanaa Hallal et Jean-Paul Nicolaï
La génération du baby-boom (née entre 1945 et la fin des années 1960) voit ses premières cohortes arriver à l’âge de la retraite. Le phénomène va s’accélérer au cours des prochaines années. Les baby-boomers sont aussi la première génération à accompagner ses parents dans le grand âge et la perte d’autonomie. Le vieillissement de la population est  à l’origine d’une demande nouvelle en matière d’aménagement du domicile, de produits et de services liés à l’autonomie mais également, concernant les jeunes seniors, dans le secteur des loisirs, de la culture, du tourisme, etc. L’offre doit donc rapidement s’adapter à l’ensemble de cette demande ce qui devrait générer des centaines de milliers d’emplois et constituer des relais de croissance considérables pour l’économie française. L’État en favorisant l’émergence et le développement de ce que l’on appelle désormaisla Silver Économie a un rôle décisif à jouer pour faire du vieillissement une opportunité inédite pour l’économie française.

Des milliers d’emplois en perspective
La Tribune
Florence Pinaud
D’ici à la moitié du XXIe siècle, le nombre de seniors devrait augmenter fortement. En 2035, un Français sur trois sera âgé  de plus de 60 ans contre un sur cinq trente ans plus tôt. Cette mutation démographique majeure constitue une opportunité pour la croissance. Le marché des seniors ouvre en effet des perspectives considérables dans de nombreux domaines comme les services ou les technologies avancées de la robotique ou de la domotique. Des milliers d’emplois et d’entreprise de high-tech pourraient être créés. Les pouvoirs publics s’efforcent aujourd’hui d’aider ce nouveau secteur baptisé Silver Économie  à émerger, après que la commission « Innovation 2030 » l’a inscrit parmi les sept ambitions pour la France.

L’Internet favorise les relations sociales et la consommation
Consommation et mode de vie
Thierry Mathé, Pascale Hébel et Martyne Perrot
Aujourd’hui, les plus de 60 ans représentent 23 % de la population et en constitueront plus d’un tiers en 2060. Les enjeux du vieillissement démographique ont fait l’objet de nombreuses études qui ont, notamment, porté sur les pratiques de consommation des seniors. Le passage à la retraite entraîne souvent une forte baisse de la consommation, en raison de la diminution  des activités et d’occasions de sorties moins fréquentes. Mais une étude récente du Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (CRÉDOC) montre que l’accès des seniors à l’Internet influe fortement sur leur sociabilité et par conséquent sur leurs pratiques de consommation. En leur permettant de maintenir des relations sociales avec les collègues, les amis ou  la famille, le fait d’être connecté  les encourage en effet à poursuivre leurs activités sportives, culturelles ou associatives, à se déplacer, à recevoir des proches chez eux, etc. et donc à consommer davantage.

Le Japon, pionnier du « silver market »
Le Monde diplomatique
Florian Kohlbacher
Le Japon est aujourd’hui, avec un âge médian de 44 ans, le pays développé le plus vieux du monde. Selon les prévisions démographiques, 30 % des Japonais auront 65 ans ou plus en 2025. Le nombre des seniors continuera de croître, tandis que la population totale chutera en 2050 pour atteindre moins de 95 millions contre près de 127 en 2000. Si l’Archipel nippon est le pays le plus touché par le vieillissement, il est aussi celui qui a le plus rapidement anticipé les conséquences économiques, sociales, individuelles et organisationnelles de cette mutation démographique. Le Japon fait ainsi figure de pionnier du silver market (« marché argenté » ou « marché du vieillissement ») et apparaît parmi les pays développés comme le plus avancé en termes d’innovation et de développement de ce marché prometteur.

ÉGALEMENT DANS CE NUMERO

30 ans de globalisation des cycles immobiliers
La lettre du CEPII
Thomas Grjebine
Depuis le début des années 1980, le développement d’un système financier globalisé et déréglementé a entraîné la globalisation des cycles immobiliers. Ces derniers ont été marqués par des booms du crédit, l’apparition de bulles immobilières, une montée des risques et des déséquilibres macroéconomiques et financiers suivis par des crises bancaires. Depuis 1985, deux cycles immobiliers globaux se sont succédé (1985-1995 et 1997-2012). La crise de 2007 apparaît à ce titre comme une reproduction amplifiée de celle qui a touché de nombreux pays de l’OCDE au début des années 1990 à la suite du retournement du premier cycle immobilier global.

Bonnes et mauvaises complexités : le cas des écosystèmes d’innovation
Gérer et comprendre – Annales des Mines
Daniel Fixari et Frédérique Pallez
La simplification administrative figure parmi les pistes de réforme que le gouvernement souhaite mettre en œuvre pour relancer l’économie française. La nécessité de la réduction de cette complexité semble en effet évidente. La réforme consisterait à réduire le nombre de structures, à veiller à une meilleure diffusion de l’information et à améliorer la coordination entre les différents acteurs du système. Dans le cas des écosystèmes d’innovation la logique apparaît toute autre. Loin qu’il faille s’atteler à une simplification qui semble obsolète dans un monde promouvant une « pensée complexe », ces écosystèmes montrent en effet que l’instauration d’un niveau de coordination supplémentaire pourrait s’avérer être une solution plus efficace dans certains cas.

Le marché de la traduction en sciences humaines
La Vie des Idées
Entretien de Lucie Campos avec Gisèle Sapiro
Si la science économique est l’une des disciplines où la propension des chercheurs à recourir à l’anglais est la plus forte, l’adoption d’une langue unique fait, selon Gisèle Sapiro, courir le risque d’un appauvrissement de la réflexion scientifique. Ainsi, la traduction demeure un excellent moyen d’échanges et de circulation des idées. Pourtant, l’étude qu’elle a menée, sur la traduction d’ouvrages en sciences humaines et sociales (SHS) du français vers d’autres langues, dans plusieurs pays dont les États-Unis et le Royaume-Uni notamment, montre que la traduction est en déclin. Les obstacles dus à la globalisation du marché de l’édition ne cessent en effet de croître. Ceux-ci peuvent être d’ordre économique – le coût de la traduction d’un titre en SHS a fortement augmenté –,  culturel – les Anglo-saxons reprochent de plus en plus aux francophones leur style d’écriture peu narratif –, ou encore politique.

 

 

 

 

 

 

Auteur(s) moral(aux)

La Documentation française

La Documentation française

Tous les titres de l’éditeur

Problèmes économiques

Gagner du temps
Problèmes économiques extrait les articles les plus pertinents de la presse française et internationale pour donner une analyse distanciée de l'actualité économique

Rester informé
Grâce à la veille effectuée par la rédaction de la revue, aucune question économique importante n'échappe aux lecteurs.

 

La revue Problèmes économiques est née le 7 janvier 1948 de la fusion du Bulletin hebdomadaire d'informations économiques édité par la Documentation française et de la Revue hebdomadaire de la presse économique française publiée par le Centre national d'information économique (CNIE) de l'INSEE.

Elle a pour vocation, et ce dès son origine :

  • de rendre accessible au plus grand nombre l'information économique et sociale ;
  • d'être un outil de travail et de réflexion ;
  • de refléter ce que les revues françaises et étrangères, les instituts de conjoncture, les organisations internationales, les centres de recherche publient.

La revue est structurée autour d'un thème illustré par quatre ou cinq articles issus de revues françaises ou étrangères. Des articles indépendants viennent compléter le dossier.


Chaque année, deux numéros hors-série approfondissent, à partir d'articles inédits, des questions centrales de la science économique.

L'ensemble de ces numéros constitue une véritable collection, indispensable pour comprendre les grandes questions économiques.

Parution bimensuelle

 

Découvrez le n° spécial journées de l'économie - Lyon 2014  : Crise, croissance et modèle social [PDF, 4,2 Mo]

Poster un commentaire
* Champs obligatoires


Conformément à la loi Informatique et libertés du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès , de rectification et d’opposition relatif aux informations vous concernant Pour exercer ce droit, nous vous invitons à cliquer ici pour nous contacter.

 

Autres contenus apparentés

Les internautes ont aussi acheté

  • Comprendre l'économie mondiale

    8,00 format papier 5,44 format numérique En savoir plus sur
  • 1914-2014, d'une économie à l'autre

    4,80 format papier En savoir plus sur

 

[Publicité]