Retour
 
Culture

Patrimoine mondial en Pologne

N°84 -

Auteur(s) :

Editeur :

Année d'édition : 2017
Réf. : 8424499000440
107 pages, 22 x 28 cm

7,50

 

Cette année, le Comité du patrimoine mondial se réunira pour sa 41e session dans le Centre historique de Kraków, site du patrimoine mondial. Nous sommes très heureux d'être accueillis par la Pologne, soutien de la première heure de la Convention du patrimoine mondial, dont les experts ont participé à la rédaction du texte de la Convention. Les sites patrimoniaux de la Pologne illustrent de nombreux aspects du patrimoine mondial, notamment une grande diversité de valeurs, une histoire très riche et la coopération transfrontalière.

Dans ce numéro, nous allons découvrir un aperçu du paysage architectural de la Pologne, ainsi que l'évolution de la protection de son patrimoine, de l’émergence de l'intérêt pour ce domaine jusqu’à l'essor du mouvement communautaire pour la protection des sites au xixe siècle, ainsi que la participation d'experts polonais dans de nombreuses initiatives internationales, comme la rédaction de la Charte de Venise, la création de l'ICOMOS et celle du Comité international du Bouclier Bleu. La Pologne est une autorité de premier plan pour les questions liées à la reconstruction, en partie grâce à son expérience à Varsovie : pendant la Seconde Guerre mondiale, plus de 85 % du centre historique de la ville a été détruit. Après une campagne de cinq ans menée par les habitants après la guerre, les efforts considérables qui ont été fournis ont abouti à la reconstruction exemplaire de ses églises, de ses palais et de sa place du marché.

Les Archives du Bureau de reconstruction de Varsovie, qui contiennent des documents sur la destruction de Varsovie pendant la Seconde Guerre mondiale et sur sa reconstruction ultérieure, figurent maintenant au Registre international du Programme Mémoire du monde. Cette expérience est décrite dans un article sur le patrimoine documentaire de la Pologne.

Nous avons également le plaisir de publier un entretien approfondi avec le professeur Jacek Purchla, président de la 41e session du Comité du patrimoine mondial, qui porte sur la construction de relations pour la conservation du patrimoine, sur l'éducation des jeunes au patrimoine et sur les pratiques exemplaires de gestion du patrimoine en Pologne. Le message du ministre de la Culture et du Patrimoine national de Pologne, Piotr Gli?ski, et celui du Maire de Cracovie, Jacek Majchrowski, seront également présentés.

Je tiens à remercier vivement les autorités polonaises d’accueillir cette session du Comité du patrimoine mondial, et je me réjouis d'une réunion fructueuse et constructive.

Mechtild Rössler
Directrice du Centre du patrimoine mondial

Auteur(s) moral(aux)

UNESCO

 

Autres contenus apparentés