Retour
 
Justice, droits fondamentaux

Justice et oubli

France-Rwanda

N°28 -

Auteur(s) :

Editeur :

Année d'édition : 2017
Réf. : 9782111453920
293 pages, 16 x 24 cm
ISBN : 978-2-11-145392-0

19,00

EPUB
13,99
Ouvrage numérique : besoin d'aide ?
 
PDF
13,99
Ouvrage numérique : besoin d'aide ?
 
 

S’interroger sur l’oubli et le droit permet de réinterroger sous un autre angle l’État et sa Justice dans leur rôle de gardiens de la mémoire judiciaire, de questionner les usages et mésusages, et d’examiner les fonctions politiques et sociales de la conservation mémorielle du crime et du criminel. Dans un contexte particulièrement ambigüe, où le droit à l’oubli sonne comme une revendication de plus en plus entendue, où les juridictions européennes sanctionnent les pays, comme la France, pour une collecte trop minutieuse et une conservation trop longue des passés judiciaires, mais aussi dans un contexte où l’État cherche davantage à tracer, à suivre, à se souvenir, pour mieux poursuivre et contrôler, il n’est pas anodin de poser un regard rétrospectif sur cette dialectique mémoire/oubli dans le champ pénal, pour mieux envisager sa construction et partant ses effets et ses fonctions à travers le temps.

Les auteurs>

Jean-Pierre Allinne est professeur émérite d’histoire du droit à l’Université de Pau, spécialisé en histoire criminelle.
? Sylvie Humbert est professeur des universités catholiques. Spécialisée en histoire du droit, elle dirige le centre de recherche sur les relations entre les risques et le droit à l’Université catholique de Lille. Ses recherches et publications portent essentiellement sur l’histoire de la justice en France.
? Mathieu Soula est maître de conférences en histoire du droit et des institutions à l’université de Pau et des pays de l’Adour, spécialiste de l’histoire pénale (histoire sociale de la pénalité, construction du « criminel », histoire de la justice, histoire des peines, récidive).

Les points forts>

? Un ouvrage à la croisée des regards philosophiques, historiques, juridiques, anthropologiques, psychologiques et éthiques où l’oubli se déploie dans toutes ses dimensions sociales, politiques et judiciaires, pour mettre en valeur, par des études de cas et des réflexions au long cours, les ressorts d’un oubli pacificateur ou objet de luttes. Cette notion touche en effet aux questions relatives à ce qui fonde et structure les communautés en traçant une limite entre ce qui peut être oublié pour atteindre la paix et ce qui ne peut pas être oublié car jugé trop monstrueux. Une large place est ainsi accordée aux pratiques de pardon et d’oubli au Rwanda grâce à des investigations menées par des membres de l’Association française pour l’histoire de la justice dans le cadre d’une mission scientifique.
? Ce dossier se veut avant tout un questionnement scientifique des vertus
politiques de l’oubli judiciaire.
? Les ouvrages de cette collection proposent toujours des analyses d’un
haut niveau scientifique mais rédigées dans une langue accessible.
? Les contributeurs sont des juristes et/ou des historiens de la justice
spécialistes de la question.

Le public>

? Juristes et professionnels de la justice
? Historiens et universitaires
? Étudiants en droit, en histoire du droit, en histoire, en sciences politiques
? Un grand public amateur d’histoire

La concurrence>

? Des études sur la justice transitionnelle au Rwanda (pour une réconciliation
de la société) mais rien de récent avec l’angle proposé ici.

Le rayon>

? Droit
? Justice
? Histoire

Sommaire
Introduction : Les justices de l’oubli : champs et fonctions de l’oubli en justice. Approche rétrospective, Mathieu Soula
Première Partie : L’oubli et les mémoires

  • Oublier au Moyen Âge : l’enseignement des rituels de justice et de la grâce royale, Claude Gauvard
  • Les métamorphoses de l’amnistie, Stéphane Gacon
  • L’Affaire Dreyfus : l’oubli impossible, Jean-Pierre Royer
  • L’oubli ou la garantie d’être, Cathy Leblanc
  • « Entre dette et oubli : le pardon », Dominique Foyer

Deuxième Partie : L’oubli et le pardon

  • Une société qui refuse d’oublier. Les techniques d’oubli malmenées ou la défaite de Chronos », Jean-Pierre Allinne
  • Entre oubli et mémoire : le silence de négociation, Pascal Texier
  • L’oubli dans les systèmes judiciaires européens, Jean-Paul Jean
  • Oubli et refoulement chez l’auteur et la victime. Propos cliniques sur le rapport à la Loi, Jean Motte dit Falisse

Troisième Partie : La hantise de l'oubli

  • Figures et politiques du pardon au Rwanda, Musha, une communauté déchirée, Benoît Guillou
  • Commémorations, mémoriaux et pratiques différenciées de la mémoire. Retour du Rwanda, Jean-Pierre Allinne,
  • Témoignages : Le deuil, Assumpta Mugiraneza,Les rescapés, Jean Damascène, Irène et Joviste,Les survivants,Jean-Pierre Sagahutu,Sylvie Humbert

Conclusion : Le voyage du pardon, Denis Salas

  • Varia : Célestin Hennion, aux origines de la police républicaine, Jean-Marc Berliere

Comptes rendus

  • Le temps des bagnes de Michel Pierre
  • La paix des ménages de Victoria Vaneaux

Résumés
Abstracts

Auteur(s) physique(s)

Jean-Pierre Allinne - Auteur physique
Sylvie Humbert - Auteur physique
Mathieu Soula - Auteur physique

Auteur(s) moral(aux)

Association française pour l'histoire de la justice

La Documentation française

Tous les titres de l’éditeur

Histoire de la justice

Tous les titres de la collection

 

Autres contenus apparentés