Retour
 
 

La « route des Balkans » ou vers une déroute des valeurs ? par François Bacharach

[La « route des Balkans » ou vers une déroute des valeurs ? par François Bacharach], pour plus d'information, consulter la description longue en dessous de cette illustration

Le réfugié, Felix Nussbaum, 1939.
© Wikimedia Commons

Agrandir l'image

Mis à jour le 18/03/2016

Introduction

Depuis que la Hongrie a installé, en septembre 2015, des clôtures « anti-migrants » le long de sa frontière, des centaines de milliers de migrants ont emprunté la « route des Balkans » (Slovénie, Croatie, Serbie et Macédoine) pour rallier le sud-est et le nord de l’Europe. Au prix d’une périlleuse traversée en Méditerranée, ces hommes, femmes et enfants se heurtent, depuis le début 2016, à des conditions d’entrée et d’accueil toujours plus strictes. L’annonce, en février 2016, de quotas d’accueil par l’Autriche, a entraîné par ricochet la fermeture de cette route le 8 mars. Elle a pour effet de bloquer des milliers de migrants en Grèce et à la frontière gréco-macédonienne, désespérés et à la recherche d’autres chemins.


 

Autres contenus apparentés

Ressources complémentaires