Retour
 
 

La Grèce : un nouveau carrefour de l’Europe du Sud-Est, par Joëlle Dalègre

[La Grèce : un nouveau carrefour de l’Europe du Sud-Est, par Joëlle Dalègre], pour plus d'information, consulter la description longue en dessous de cette illustration

Pyrgos sur l’île de Santorin en mer Egée.
© Véronique Bordeaux

Agrandir l'image

Mis à jour le 17/05/2017

Introduction

Deux événements décisifs des années 1980 ont marqué la Grèce : l’entrée du pays dans la Communauté économique européenne (CEE) en 1981 – dont il ne sera pas question ici – et la chute du mur de Berlin en 1989. L’ouverture, à partir de 1990, de frontières fermées depuis un demi-siècle a en effet permis à la Grèce de retrouver subitement son appartenance à la péninsule balkanique et de constituer un hinterland dans les États voisins d’Europe du Sud-Est. Ce « retour aux Balkans » a pris des dimensions à la fois humaines, culturelles et économiques. Il s’est aussi accompagné, dans le domaine politique, du « réveil » de méfiances un temps endormies par les certitudes rassurantes du Rideau de fer.


 

Autres contenus apparentés

Ressources complémentaires