Retour
 
 

Le Brexit, symptôme d’une crise politique britannique, par Agnès Alexandre-Collier

[Le Brexit, symptôme d’une crise politique britannique, par Agnès Alexandre-Collier ], pour plus d'information, consulter la description longue en dessous de cette illustration

Mobilisation pro-européenne à Londres, 25 mars 2017.
© Wikimedia Commons

Agrandir l'image

Mis à jour le 19/05/2017

Introduction

Alors que la plupart des sondages prédisaient l’inverse, 52 % des Britanniques ont voté pour le « Brexit » le 23 juin 2016, semblant ainsi mettre un terme à quarante-quatre ans d’une relation houleuse et difficile entre le Royaume-Uni et l’Union européenne. Mais le Brexit sert aussi de révélateur à une crise politique profonde dont les ramifications s’étendent bien au-delà de la question européenne.


 

Autres contenus apparentés

Ressources complémentaires