Retour
 
 

L'Écosse, le Brexit et l'Union européenne, par Edwige Camp-Pietrain

[L'Écosse, le Brexit et l'Union européenne, par Edwige Camp-Pietrain], pour plus d'information, consulter la description longue en dessous de cette illustration

Nicola Sturgeon rencontre le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, 8 juillet 2017.
© First Minister of Scotland - Wikimedia Commons

Agrandir l'image

Mis à jour le 13/09/2017

Introduction

Forte du vote de 62% des Écossais en faveur d'un maintien dans l'Union européenne en juin 2016, la Première ministre de l'Écosse Nicola Sturgeon a officiellement demandé, fin mars 2017, l'organisation d'un second référendum d’autodétermination de cette partie du royaume. Mais lors des élections législatives organisées le 8 juin 2017, les indépendantistes du Parti national écossais (SNP) – première formation politique de l’Écosse – ont perdu de nombreux sièges, véritable camouflet pour la cheffe du SNP. Celle-ci a vu sa stratégie désavouée par les électeurs écossais qui ont exprimé leur attachement à l’unité du Royaume-Uni.


 

Autres contenus apparentés

Ressources complémentaires