Retour
 

L'Accueil des jeunes dans les centres de vacances et de loisirs : avis

Auteur(s) :

Editeur :

  • Journaux officiels

Collection : Journal officiel de la République française, avis et rapports du Conseil économique et social

Date de remise : Juin 2000
77 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

"Aujourd'hui, plus de quatre millions et demi d'enfants fréquentent les centres de loisirs sans hébergement et un million et demi les centres de vacances, organisés majoritairement par des associations. Avec l'allongement de la durée d'accueil et les compétences souhaitées par les jeunes et leurs familles, se pose la question de la professionnalisation des animateurs." Source : Conseil économique et social



AVIS adopté par le Conseil économique et social au cours de sa séance du 28 juin 2000
 

INTRODUCTION

   

I - CONSTAT

A - UN ÉTAT DES LIEUX DIFFICILE À ÉTABLIR
1. Un outil statistique peu développé
2. Une grande diversité des modes d’accueil
3. Des tendances lourdes

B - UNE DEMANDE DU PUBLIC ENFANT QUI ÉVOLUE
1. Les enfants et leur temps libre
2. Des enfants satisfaits ou pas du centre de vacances ou de
loisirs ?
3. Des attentes bien marquées de la part des enfants
4. Une exigence de qualité croissante de la part des parents
5. Les obstacles à la fréquentation des structures
6. Comment contribuer à faire du temps libre du temps libéré et
libérateur ?

C - BRASSAGE ET MIXITÉ SOCIALE

D - LA RÉALITÉ DES FINANCEMENTS
1. Le désengagement de l’Etat
2. La politique de la CNAF… et des CAF

E - PATRIMOINE : PÉRIL EN LA DEMEURE

F - LA PLACE DES JEUNES ET DES ENFANTS HANDICAPÉS
1. Faiblesse des outils de la politique publique
2. Une réglementation quasi inexistante
3. Des équipes pédagogiques insuffisamment formées ?
4. Une organisation des accueils insatisfaisante

G - LE SCOUTISME

H - LE MINISTÈRE DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS EST-IL
UN MINISTÈRE À PART ENTIÈRE ?

I - UNE RÉGLEMENTATION INADAPTÉE
1. Une réglementation spécifique qui privilégie les préoccupations
sécuritaires et manque de cohérence
2. Une procédure d’appel d’offre controversée

J - LA PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR
1. Les nouveaux métiers de l’animation
2. Des statuts à géométrie variable
3. Le volontariat
4. La formation
5. La fonction publique territoriale

II - PRÉCONISATIONS


A - DÉFINIR LES RESPONSABILITÉS PUBLIQUES

B - AFFERMIR L’ÉCONOMIE DU SECTEUR

C - ADAPTER LA RÉGLEMENTATION
1. Privilégier le projet pédagogique
2. Assurer la cohérence des textes
3. Sécuriser le recrutement des personnels
4. Mieux appliquer la procédure de mise en compétition quand elle
est retenue

D - AMÉLIORER LES CONDITIONS D’ACCUEIL
1. Valoriser le patrimoine immobilier
2. Renforcer la politique d’accueil des jeunes handicapés et
malades

E - AMÉLIORER LA CONNAISSANCE DU SECTEUR

F - FAVORISER LA PROFESSIONNALISATION
1. Encourager l’intervention des bénévoles
2. Préserver la possibilité de recourir à des emplois occasionnels
3. Développer l’emploi pérenne
4. Porter un effort particulier sur la formation

 

CONCLUSION

TABLE DES SIGLES

ANNEXE A L’AVIS
SCRUTIN N° 1
SCRUTIN N° 2
DÉCLARATIONS DES GROUPES






 
 

Autres contenus apparentés

Voir aussi

Autres rapports sur le(s) thème(s):

Jeune , Vacances

Restez informé

Abonnement à la lettre d'information de la BRP