Retour
 

Organisation du temps scolaire dans le premier degré : les effets de la semaine de quatre jours

Auteur(s) :

Editeur :

  • Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherch

Date de remise : Mai 2002
27 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

Faisant suite au rapport de l'Inspection générale de l'éducation nationale sur "l'aménagement des rythmes à l'école primaire" paru en janvier 2000, ce rapport propose des études et des recherches sur les effets de la semaine de quatre jours (données statistiques, étude d'opinion de parents et d'enseignants, résultats scolaires, étude chrono biologique et chrono psychologique). Il étudie quelques situations actuelles (départements du Rhône, de la Loire et Paris) et remarque que l'aménagement du temps scolaire est une question qui a peu évolué, que la semaine de quatre jours est un dispositif irréversible lorsqu'il est mis en place et que l'organisation scolaire et les apprentissages sont peu contrôlés.


INTRODUCTION

1.- Des études et des recherches sur les effets de la semaine de quatre jours
1.-1.- Les données statistiques : un développement ralenti
1.-2.- Une étude d'opinion : des parents et des enseignants
plutôt favorables à la semaine de 4 jours
1.-3.- Une étude sur les résultats scolaires : des effets non significatifs
1.-4.- L'approche chrono biologique et chrono psychologique : une position plutôt réservée
sur la semaine de 4 jours, mais fondée sur des résultats de recherche peu assurés

2.- Le rapport de l'Inspection Générale de l'Education nationale :
« L'aménagement des rythmes à l'école primaire » (janvier 2000)
2.-1.- Quelques rappels statistiques
2.-2.- Une réflexion pédagogique préalable quasi inexistante
2.-3.- Des effets et des conséquences contrastés
2.-4.- Des préconisations nuancées mais plutôt défavorables à la semaine de 4 jours

3.- Quelques situations actuelles
3.-1.- Les départements du Rhône et de la Loire : un choix qui semble irréversible
3.-2.- Paris : un quiproquo significatif

4.- Conclusion et recommandations
4.-1.- L'aménagement du temps scolaire : une question qui a peu évolué
4.-2.- L'aménagement du temps scolaire : une question qui reste sensible
4.-3.- La semaine de quatre jours : l'aménagement du temps scolaire le plus répandu
4.-4.- La semaine de quatre jours : un dispositif irréversible et plébiscité par les familles et les enseignants lorsqu'il est mis en place

4.-5.- Une organisation scolaire peu réfléchie, un dispositif peu contrôlé
4.-6.- Des interrogations en terme d'apprentissages scolaires
4.-7.- Un suivi global à mettre en place

Recommandations