Tous les produits

 
Retour
 

Plan gouvernemental de lutte contre les drogues illicites, le tabac et l'alcool : 2004-2008

Auteur(s) :

    • FRANCE. Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie

Editeur :

  • La Documentation française

Collection : Collection des rapports officiels

Date de remise : Août 2004
113 pages

Pour lire les rapports vous avez besoin d'un lecteur PDF comme Adobe Reader (Acrobat) ou un logiciel libre

Numérique
 
Télécharger
Papier
13,00
 

Livré sous 5 à 8 jours

Frais de port France : 4,56 € pour 1 exemplaire

Prenant compte du plan triennal 1999-2002 qui avait retenu une approche globale de l'ensemble des substances et des conduites addictives, le plan gouvernemental de lutte contre les drogues illicites, le tabac et l'alcool propose également un plan global mais dont les stratégies tiennent compte des caractéristiques propres à chaque produit et des conditions concrètes de consommation. Ce plan, associant parents et école, accorde une place majeure à la prévention et ce, afin d'empêcher ou retarder l'expérimentation des différentes substances et réduire les consommations. Outre le volet consacré au système de soins et à la coopération internationale, le plan se donne également comme objectif de faire évoluer et respecter les législations relatives au tabac et à l'alcool en rétablissant la portée de la loi.

 
Sommaire
Plan
gouvernemental de lutte contre les drogues illicites, le tabac et l'alcool 2004-2005-2006-2007-2008
Mission
interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT)
 
Juillet
2004
INTRODUCTION
 
 Orientations générales
 Suivi et évaluation
 
 1. PREVENIR
 
 1.1 Cannabis : casser l'expansion du cannabis
 1.2 Drogues de synthèse : surveiller, alerter, informer
 1.3 Alcool : abaisser les consommations d'alcool aux seuils définis
 par l'OMS
 1.4 Tabac : empêcher ou retarder la première cigarette, inciter
 et aider les fumeurs à arrêter de fumer, protéger les non
 fumeurs
 1.5 Sécurité routière et prévention des accidents
 du travail : dissocier consommation de drogues et d'alcool et conduite
 de véhicule ou tâches à risque
 
 2. RESPONSABILISER L'ECOLE, LES PARENTS, LES JEUNES, LES MILIEUX DU
 TRAVAIL, LA CITE, LE MILIEU PENITENTIAIRE
 
 2.1 L'Ecole : créer les conditions d'une prévention
 effective et adaptée à tous les niveaux de la scolarité
 2.2 Parents : renforcer le rôle éducatif des parents dans la prévention
 2.3 Milieux sportifs : sensibiliser les jeunes et les cadres
 2.4 Milieu de travail : adapter les actions de prévention aux conditions
 d'emploi et de travail
 2.5 Agir dans la cité : intégrer la dimension drogues aux actions
 dans les zones urbaines sensibles
 2.6 Milieu pénitentiaire : développer la prévention
 
 3. INFORMER, EXPLIQUER ET CONVAINCRE
 
 3.1 Conduire un programme cohérent et diversifié de communication
 publique à visée préventive
 3.2 Diffuser une information scientifique mise à jour en permanence
 3.3 Consolider des centres de ressources au niveau régional et local
 comme support du développement de la prévention
 3.4 Diversifier les modes de réponse des services téléphoniques
 et d'Internet
 
 4. AMELIORER LA REPONSE DU SYSTEME DE SOINS A L'USAGE NOCIF ET A LA
 DEPENDANCE
 
 4.1 Documenter les comportements de consommations, repérer l'abus
 ou la dépendance le plus tôt possible
 4.2 Développer, organiser et optimiser l'offre de soins
 4.3 Innover, diversifier, consolider les réponses à la toxicomanie
 4.4 Améliorer la prise en charge des usagers incarcérés
 4.5 Développer un programme crack à Paris, aux Antilles et en
 Guyane
 4.6 Promouvoir l'addictologie comme soutien de l'enseignement, de
 la formation et de la recherche
 
 5. RETABLIR LA PORTEE DE LA LOI
 
 5.1 Faire évoluer et respecter les législations relatives au tabac
 et à l'alcool
 5.2 Faire évoluer le dispositif de sanction de l'usage de stupéfiants
 par des instructions générales de politique pénale aux
 parquets
 5.3 Rendre plus performante l'articulation Justice/Santé
 5.4 Harmoniser les pratiques pénales dans les contentieux de l'usage
 et de l'incitation à l'usage
 5.5 Renforcer les moyens de lutte contre le trafic
 5.6 Lutter contre le trafic local notamment par un recours soutenu à
 l'enquête de patrimoine
 5.7 Adapter le dispositif répressif aux nouvelles formes de trafic organisé
 
 6. AMPLIFIER LA MOBILISATION DU DISPOSITIF D'OBSERVATION ET DE RECHERCHE
 AU SERVICE D'UNE ACTION PLUS EFFICACE
 
 6.1 Améliorer l'efficacité des protocoles thérapeutiques
 6.2 Améliorer les connaissances sur les parcours de consommation, les
 dommages sociaux et sanitaires induits et les méthodes de prévention
 et d'éducation à la santé
 6.3 Analyser les logiques économiques à l'œuvre sur
 les grands marchés réglementés
 6.4 Appréhender les mécanismes de fonctionnement des marchés
 de produits illicites
 6.5 Améliorer les outils disponibles pour sur veiller l'apparition
 de nouvelles drogues, évaluer leur dangerosité, anticiper les
 risques
 
 7. RECENTRER L'ACTION EXTERIEURE DE LA FRANCE DANS LA LUTTE CONTRE LA
 DROGUE
 
 7.1 Œuvrer au rapprochement des politiques des Etats de l'Union européenne
 en matière de substances psychoactives
 7.2 Participer plus activement aux débats en cours dans les autres enceintes
 internationales
 7.3 Intensifier les contacts bilatéraux
 7.4 Développer les actions d'assistance technique
 
 8. RENFORCER LA COORDINATION INTERMINISTERIELLE AU NIVEAU CENTRAL ET TERRITORIAL
 
 
 8.1 Développer une coordination interministérielle forte
 8.2 Optimiser le maillage territorial
 
 9. EVALUER L'ACTION GOUVERNEMENTALE AVEC DES OBJECTIFS QUANTIFIES