Retour
 

Violences et santé : rapport du Haut comité de la santé publique

Auteur(s) :

Editeur :

  • Haut comité de la santé publique

Date de remise : Août 2004
190 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

Le rapport mène une réflexion sur les moyens d'améliorer la connaissance et la prévention des phénomènes liés à la violence (violences familiales, violence des adolescents, particulièrement en milieu scolaire, violence routière, violence contre les personnes âgées, violences sur les lieux de travail et dans les centres de soins, suicides) et de renforcer l'efficacité des politiques de santé publique dans ce domaine. En annexe, un rapport d'une enquête réalisée par l'Institut BVA, notamment sur l'opinion des Français en général face à la violence et celle des victimes et des témoins d'actes de violence.

Saisine

Composition du groupe de travail

Introduction

Comprendre la violence pour mieux savoir la prévenir

Identifier l'intervention du domaine de la santé dans les phénomènes de violence

Le Plan du Rapport

Chapitre 1

Les violences familiales
1. L'expression des violences familiales
2. Constats sur les violences conjugales
3. Violences conjugales et santé
4. Le système de santé face aux violences conjugales
5. Les enfants victimes des violences familiales

Chapitre 2

Les violences des adolescents, particulièrement en milieu scolaire
1. L'importance des violences chez les jeunes
2. Les chiffres de la violence chez les jeunes en milieu scolaire
3. Comprendre et expliquer la violence des adolescents
4. Le choc de l'insertion dans une vie citoyenne
5. Concevoir une prévention de la violence des adolescents
6. Comment maîtriser la violence scolaire ?
7. Des recommandations pour réduire les violences des adolescents

Chapitre 3

La violence routiere
1. La violence routière, une violence particulière
2. Les données du problème
3. Axes préventifs
4. La nécessaire implication du monde de la santé

Chapitre 4

Les violences contre les personnes âgées
1. Des violences multiformes
2. Reconnaître les maltraitances
3. Comment protéger et prévenir ?

Chapitre 5

Les violences dans les lieux de travail et de soins
1. Santé et violences dans les lieux de travail
2. Santé et violences dans les lieux de soins

Chapitre 6

Le suicide
1. La prévention du suicide : priorités nationale et régionales de santé publique
2. Définitions
3. Suicide : ampleur du phénomène
4. Tentatives de suicide, crise et idées suicidaires
5. Conduites à risque suicidaires
6. Quels sont les facteurs de risque ?
7. Pour une approche populationnelle dans une logique de prévention
8. Existe-t-il des facteurs protecteurs ?
9. Quels sont les moyens de prévention ?
10. Recommandations

Conclusions

La violence, un problème de santé publique

Recommandations

1. Développer la connaissance épidémiologique sur la violence et ses déterminants
2. Faciliter le repérage des situations de violence
3. Améliorer la prise en charge et le suivi des cas
4. Organiser la prévention

Bibliographie

Rapport de l'enquête réalisée par l'institut BVA à la demande du haut comité de la santé publique

Principaux enseignements de l'enquête
I – Opinion générale à l'égard des phénomènes de violence
II – Les victimes et les témoins d'actes de violence
III – Données générales sur le vécu, les attitudes et les comportements des Français
IV – Typologie des Français à l'égard des phénomènes de violence

Synthèse de l'enquête « Violences et santé »

Lettre de mission
Violences et santé : rapport du Haut comité de la santé publique
Roland SAMBUC
Mai 2004
Le Ministre de la Santé, de la Famille et des Personnes handicapées
Paris, le 19 février 2003

Monsieur le Président,

Le récent rapport de l'Organisation mondiale de la santé sur la violence et la santé montre qu'aucun pays, aucune collectivité n'est à l'abri de la violence. Parce qu'elle est omniprésente, la violence est souvent considérée comme un aspect inéluctable de la condition humaine, un fait de la vie qu'il faut affronter plutôt que prévenir. C'est pourtant un fléau universel qui détruit le tissu social et menace la vie, la santé et la prospérité de tous.

On considère généralement la violence sous l'angle de la délinquance, relevant à ce titre de la sécurité intérieure. Pourtant, elle doit être tout autant considérée comme une cause de mortalité prématurée, un facteur de risque des maladies mentales les plus fréquentes, une menace pour la cohésion sociale. En effet, lorsqu'on considère l'ensemble des violences qui affectent notre société dans la ville, les familles, les établissements médico-sociaux, les écoles, les transports, les entreprises, sur les routes, on voit se dessiner un phénomène quantitativement inquiétant. Et si l'on prend en compte les conséquences somatiques et psychologiques de l'exposition à la violence, on voit que l'on a affaire à un déterminant majeur de l'état de santé. La lutte contre la violence devient ainsi une priorité de santé publique.

Dans cette perspective, je souhaite que le Haut Comité de la santé publique mène une réflexion sur les moyens d'améliorer la connaissance et la prévention des phénomènes liés à la violence et de renforcer l'efficacité des politiques de santé publique dans ce domaine.

Je souhaite que vous étudiiez plus particulièrement les conditions d'application des recommandations du rapport publié par l'OMS à la situation française et que vos propositions intègrent les travaux en cours pour la préparation de la loi d'orientation en Santé Publique.

Je vous remercie par avance de bien vouloir me faire parvenir votre rapport au plus tard à la fin du mois de juin 2003.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de mes sentiments les meilleurs.

Jean-François MATTEI
Monsieur Roland Sambuc
Vice-président du Haut Comité de la santé publique
8, avenue de Ségur
75007 PARIS