Tous les produits

 
Retour
 
Travail, droit du travail

Favoriser l'insertion professionnelle des jeunes handicapés

Auteur(s) :

    • FRANCE. Ministère de la sécurité sociale, des personnes âgées, des personnes handicapées et de la famille; FRANCE. Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche

Editeur :

  • Ministère de la sécurité sociale, des personnes âgées, des personnes handicapées et de la famille

Date de remise : Février 2006
65 pages

Pour lire les rapports vous avez besoin d'un lecteur PDF comme Adobe Reader (Acrobat) ou un logiciel libre

Numérique
 
Télécharger
Papier
13,00
 

Livré sous 5 à 8 jours

Frais de port France : 4,56 € pour 1 exemplaire

Le groupe de travail présidé par Yvan Lachaud privilégie l'insertion professionnelle des jeunes handicapés en milieu ordinaire de travail, et ce, même s'il n'écarte pas la question de l'insertion en milieu protégé. Le rapport replace la problématique de l'insertion professionnelle des jeunes handicapés dans son contexte, analyse les dispositifs existants et aborde successivement les difficultés et besoins des jeunes handicapés, des structures existantes et des entreprises. Les propositions du groupe de travail tournent autour de six axes : promouvoir une "mise en situation professionnelle" pour éviter la rupture entre la sortie de l'école et l'entrée dans le monde du travail ; favoriser la voie de l'alternance ; favoriser le tutorat pour les travailleurs handicapés ; créer un guichet unique pour les entreprises et un interlocuteur référent pour les jeunes handicapés ; mieux valoriser toutes les actions favorisant l'insertion professionnelle des travailleurs handicapés, et pas uniquement l'embauche ; créer un label « Solidaire handicap », décerné par la HALDE (Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité) pour récompenser les entreprises qui organisent l'accueil et l'accompagnement des travailleurs handicapés.



Remerciements

Sommaire

Introduction

Présentation des six propositions


Le constat
 

I. Les jeunes handicapés sont d’abord des jeunes
II. Le contexte de l’insertion professionnelle des personnes handicapées
III. Les dispositifs existants
IV. Une reconnaissance difficile du handicap entre 16 et 25 ans
V. Les difficultés et les besoins des jeunes handicapés
VI. Du côté des structures existantes
VII. Du côté des entreprises : quels sont les obstacles rencontrés ?

 
Les propositions
 

1. Donner à chaque jeune handicapé une orientation validée par une mise en
situation professionnelle
I. Améliorer le repérage du jeune appelé à devenir un « travailleur handicapé »
II. Améliorer l’orientation
2. Favoriser la voie de l’alternance
III. Favoriser l’accès des jeunes handicapés à l’alternance : favoriser l’entrée sur le marché du travail
par la voie professionnelle
IV. Développer et valoriser les stages en entreprise
3. Systématiser l’accompagnement des jeunes handicapés par un tuteur
V. Favoriser le tutorat pour les travailleurs handicapés
4. Créer un guichet unique / interlocuteur référent pour les entreprises
VI. Simplifier les procédures pour les entreprises, en leur fournissant un interlocuteur unique
VII. Mieux coordonner les différents acteurs de l’insertion professionnelle
5. Valoriser toutes les actions des entreprises en faveur de l’insertion professionnelle
VIII. Mieux valoriser toutes les actions favorisant l’insertion professionnelle des travailleurs
handicapés, et pas uniquement l’embauche
IX. Rationaliser le mode de calcul de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés
6. Un label « Solidaire handicap » pour récompenser les entreprises
X. Décerner un label « Solidaire handicap »
XI. Prospecter les entreprises
XII. Améliorer la diffusion de l’information sur les offres d’emploi
XIII. Informer, sensibiliser et former tous les niveaux hiérarchiques des entreprises, pour changer
les mentalités
XIV. Développer une offre d’emploi conforme au niveau des jeunes handicapés



Conclusion

Comptes-rendus des auditions

Annexe : statistiques

Lexique des principaux sigles utilisés