Retour
 

Habitat et vieillissement : vivre chez soi, mais vivre parmi les autres ! 17e rapport du Haut comité pour le logement des personnes défavorisées

Auteur(s) :

    • FRANCE. Haut comité pour le logement des personnes défavorisées

Editeur :

  • Haut comité pour le logement des personnes défavorisées

Date de remise : Octobre 2012
82 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

L'allongement de l'espérance de vie et l'augmentation de la population âgée qui en résulte ont un impact important sur les besoins d'habitat des personnes âgées, davantage encore lorsqu'apparaissent d'autres facteurs tels que le risque d'isolement et de pauvreté. Le 17e rapport du Haut comité propose un état des lieux des réponses existant en matière d'habitat : maintien des personnes âgées en logement indépendant (« maintien à domicile »), logement en établissement social ou médico-social (maisons de retraite, logements-foyers, établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes - Ehpad -). Il examine, pour chacune d'entre elles, les conditions de son développement, compte tenu de la diversité des besoins, et aborde les expérimentations et innovations qui ont vu le jour au cours des dernières années. Le rapport présente enfin les propositions du Haut comité regroupées autour de huit axes : adapter l'habitat privé ; adapter le logement social à une clientèle nouvelle ; promouvoir la construction d'un habitat adapté au vieillissement ; faire du logement partagé une option possible ; financer la dépendance des personnes accueillies en Ehpad ; prendre en charge le coût logement des Ehpad ; développer une offre de logements-foyers non médicalisés ; promouvoir une réponse d'ensemble dans chaque bassin d'habitat.

Note de synthèse

Introduction

1 Le vieillissement de la population affecte les besoins relatifs à l’habitat

1.1 L’avenir du vieillissement
1.1.1 Les perspectives démographiques : une augmentation du nombre des plus âgés
1.1.2 Les perspectives économiques : le développement de la pauvreté parmi les personnes âgées

1.2 L’impact du vieillissement sur les besoins relatifs à l’habitat
1.2.1 Vieillissement et pauvreté exposent les personnes âgées aux risques de l’isolement et de la perte d’autonomie
1.2.2 L’habitat peut être un facteur de protection ou d’exclusion pour la personne âgée

1.3 Un besoin de solidarité nationale et d’inscription dans les territoires
1.3 .1 Une question de solidarité nationale
1.3.2 Une question qui s’inscrit dans des politiques territoriales

2 Le maintien des personnes âgées en logement indépendant

2.1 Le maintien en logement indépendant nécessite l’existence de solidarités et de services

2.2 Adapter le logement privé

2.3 Adapter le logement social à une clientèle nouvelle

2.4 Promouvoir la construction d’un habitat adapté au vieillissement

2.5 Faire du logement partagé une option possible

3 Le logement des personnes âgées en établissement social ou médicosocial

3.1 Les ambiguïtés de vocabulaire révèlent des interrogations sur la nature de l’offre
3.1.1. Le vocabulaire, non stabilisé, est source d’ambiguïtés
3.1.2 L’offre est dominée par les établissements médicalisés
3.1.3 La différenciation des publics entre Ehpad et logements-foyers non médicalisés est fortement marquée
3.1.4. L’évolution des Ehpad vers une fonction hospitalière pose différemment la question du « chez-soi »

3.2 La question du coût et de sa prise en charge dans les établissements médicalisés
3.2.1 Des redevances nettement supérieures aux revenus des plus modestes
3.2.2. Allocation personnalisée d’autonomie, aide sociale à l’hébergement et aide fiscale suivent des logiques de solidarité contradictoires
3.2.3 Le coût logement de l’Ehpad doit être rendu abordable via les aides au logement

3.3 Développer une offre de logements-foyers non médicalisés
3.3.1 La démarche du « tout-Ehpad » se heurte à la réalité des besoins
3.3.2 Les conditions du développement d’une offre adaptée de logements-foyers non médicalisés

4 Promouvoir une réponse d’ensemble dans chaque bassin d’habitat

Conclusion