Retour
 

Des facteurs de valeur ajoutée des lycées

Auteur(s) :

Editeur :

  • Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche

Date de remise : Décembre 2015
93 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

Si les indicateurs de valeur ajoutée des lycées, créés il y a vingt ans et depuis régulièrement publiés, permettent d'apprécier la part qui relève de l'action propre de chaque lycée dans la réussite de ses élèves, ils ne sauraient donner à voir à eux seuls comment ces résultats sont obtenus. La mission confiée aux deux inspections générales a donc eu pour objet d'analyser ce qui produit, dans les faits, la valeur ajoutée d'un lycée, comment par son action propre, ses choix, son organisation, ses pratiques, son enseignement, ses initiatives, il construit la réussite de ses élèves. Au-delà de la diversité des situations singulières de chaque établissement, le rapport tente de savoir si l'on peut déterminer globalement les facteurs qui, en général, sont source de valeur ajoutée pour les lycées.

Introduction

1. La mission : définition, objectifs et méthode

1.1. Définition, objectifs et évolution des indicateurs de valeur ajoutée des lycées

1.1.1. Les objectifs et les principes

1.1.2. Structure des indicateurs de valeur ajoutée des lycées

1.1.3. Des indicateurs qui se sont enrichis et affinés depuis quelques années

1.1.4. La distinction entre LEGT et LP et le cas des lycées polyvalents

1.1.5. Quelques remarques et précautions dans l’usage des indicateurs de valeur ajoutée des lycées

1.2. L’objectif de la mission, la constitution de l’échantillon et la méthode suivie

1.2.1. La constitution de l’échantillon

1.2.2. Les premiers enseignements tirés de la composition de l’échantillon

1.2.3. La méthode d’analyse de l’action des lycées

2. Les facteurs de réussite classiquement évoqués : de fausses évidences

2.1. Les acteurs, le cadre et les moyens de l’action du lycée

2.1.1. « L’effet chef d’établissement »

2.1.2. La stabilité des équipes pédagogiques

2.1.3. Les moyens et leur utilisation

2.1.4. La taille de l’établissement

2.2. Les actions conduites dans le lycée

2.2.1. Les projets

2.2.2. La mise en œuvre des réformes et des nouveaux dispositifs pédagogiques et organisationnels

2.2.3. L’innovation

2.2.4. L’usage pédagogique du numérique

2.2.5. La présence d’un enseignement post-baccalauréat

2.3. Le rôle de l’académie (IA-IPR et IEN-ET-EG référents, contrat d’objectifs, DASEN...)

3. La réussite d’un lycée : une construction complexe

3.1. L’influence du contexte

3.1.1. L’architecture

3.1.2. La situation géographique

3.1.3. L’ancrage local

3.1.4. L’établissement et l’extérieur

3.1.5. La sécurité

3.1.6. Le fait générateur : les lycées ont une histoire

3.1.7. Les formations spécifiques porteuses

3.1.8. La concurrence entre établissements et l’image du lycée

3.1.9. La difficile prise en compte de la marche du temps et de la réalité

3.1.10. La polyvalence

3.2. Une constellation de facteurs internes déterminants

3.2.1. L’équipe de direction

3.2.2. Les professeurs

3.2.3. Place et fonction du pôle vie scolaire

3.2.4. Les élèves, leur vie dans l’établissement et leur travail scolaire

3.2.5. Du bal, de l’élégance et des talents... des rites réinventés

3.2.6. L’équipe de direction, la vie scolaire, les enseignants, les élèves, les parents... « Ensemble pour réussir »

3.3. La cohésion des équipes et la cohérence qui en découle

3.3.1. La cohérence, harmonie ou chimère ?

3.3.2. Les multiples facettes de la cohérence

3.4. Les leviers pour améliorer les performances de l’établissement

3.4.1. La nécessité d’un pilotage adapté aux réalités de l’établissement

3.4.2. Une impulsion nécessaire

3.4.3. La formation des cadres et le mouvement des chefs d’établissement

3.5. Une conjonction de facteurs favorables à la réalisation de valeur ajoutée

3.5.1. Plusieurs constats peuvent être établis

3.5.2. Une analyse globale peut être proposée quant aux facteurs les plus déterminants

4. En deçà et au-delà des indicateurs de valeur ajoutée : construire et apprécier la réussite d’un lycée

4.1. Les indicateurs de valeur ajoutée : une corrélation parfois difficile avec les réalités observées

4.1.1. Des décalages qui peuvent surprendre

4.1.2. Des sources d’interrogation dans les lycées

4.2. La connaissance des indicateurs de valeur ajoutée et l’usage qui en est fait

4.2.1. Les indicateurs de valeur ajoutée des lycées sont généralement connus des équipes de direction

4.2.2. Les indicateurs de valeur ajoutée des lycées sont globalement méconnus des enseignants

4.2.3. L’utilisation des indicateurs de valeur ajoutée des lycées par les services académiques

4.3. Les limites des indicateurs de valeur ajoutée des lycées

4.3.1. Au-delà des taux de valeur ajoutée présentés globalement par lycée

4.3.2. Les variations annuelles

4.3.3. La distinction dans les IVAL entre LEGT et LP pose le problème des lycées polyvalents

4.3.4. Les lycées à petits effectifs

4.3.5. Des politiques d’établissements « pénalisées », des réalités de bassin sous-estimées

4.3.6. Des incertitudes quant à la fiabilité de certaines données

4.3.7. Les indicateurs de valeur ajoutée des lycées face aux enjeux actuels

Conclusion

Annexes

 
 

Autres contenus apparentés

Voir aussi

Autres rapports sur le(s) thème(s):

Lycee

Restez informé

Abonnement à la lettre d'information de la BRP
 

[Publicité]