Retour
 

Emploi et territoires : rapport de l'Observatoire des territoires 2016

Auteur(s) :

    • FRANCE. Observatoire des territoires

Editeur :

  • Commissariat général à l'égalité des territoires

Date de remise : Janvier 2017
152 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

Créé par l'Etat en septembre 2004, et animé par le Commissariat général à l'égalité des territoires (CGET), l'Observatoire des territoires présente un nouveau rapport sur les disparités et dynamiques territoriales. Trois grandes parties composent ce rapport. La première montre les principaux contrastes territoriaux en matière d'emploi, de chômage, de développement économique et de spécialisation des territoires. La deuxième porte plus précisément sur le fonctionnement des marchés locaux du travail, à une échelle fine, et met au jour les défis en matière de recrutement, de formation et de mobilité auxquels doivent faire face les territoires. Enfin, une troisième partie est consacrée aux enjeux spécifiques de l'emploi dans les départements-régions d'outre-mer.

Éditorial

Liste des membres du Conseil d’orientation de l’Observatoire des territoires

Remerciements

Sommaire

Avant-propos

1 – Une forte différenciation spatiale de l’emploi en France

Chapitre 1A – Croissance de l’emploi, dynamiques démographiques et métropolisation : quels enjeux pour les territoires ?

Chapitre 1B – Contrastes et évolutions du chômage dans les territoires

Chapitre 1C – Les formes intermédiaires de l’emploi dans les territoires, une approche qualitative des disparités

Chapitre 1D – Le développement économique des territoires : un cadre d’analyse des disparités et un levier d’action sur l’emploi

Chapitre 1E – Quarante ans de mutations sectorielles : des territoires entre vulnérabilité et résilience

2 – Les marchés locaux du travail : vers une interdépendance croissante des espaces

Chapitre 2A – Des marchés locaux du travail en tension entre concentration de l’emploi et desserrement de la population

Chapitre 2B – Les défis de la correspondance entre besoins locaux de main-d’œuvre et qualifications des actifs résidents

Chapitre 2C – La mobilité des actifs, enjeux et défis pour le développement équilibré des territoires

3 – L’emploi dans les départements d’outre-mer : une situation atypique et dégradée liée à des contraintes spécifiques

Conclusion générale

Lexique

Editorial

La mise en oeuvre de politiques adaptées à leur environnement nécessite une connaissance fine des territoires et des dynamiques qui les traversent. C’est ce constat qui a présidé à la création de l’Observatoire des territoires. Placé sous la coordination du Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET), il réunit des représentants de différents ministères et des grandes associations de collectivités. Il propose un accès aux principales données et indicateurs. Il produit, en outre, des ressources cartographiques et des analyses.

Le conseil d’orientation de l’Observatoire a fait le choix de placer la cinquième édition de son rapport sous le thème « emploi et territoire ». Cet important travail vise à diffuser la connaissance disponible pour permettre à tous les acteurs mobilisés en faveur de l’emploi d’agir au plus près des enjeux locaux.

Ce nouveau rapport met ainsi en évidence la concentration de l’emploi dans les grandes aires urbaines ainsi qu’un décalage croissant entre localisation des emplois et des actifs avec, pour conséquence, un allongement des trajets domicile-travail. Un constat qui invite tous les acteurs locaux à repenser une politique de développement économique et d’aménagement plus équilibrée.

L’accès à l’emploi et la lutte contre le chômage sont au coeur de l’action gouvernementale depuis 2012. S’ils ont des implications évidentes en termes de cohésion sociale, ils constituent également un enjeu majeur en matière d’aménagement.

Les récentes lois portant réforme territoriale ont permis de redéfinir les interventions des collectivités en matière de développement économique. Elles reposent désormais sur le couple composé des régions et des intercommunalités.

Bien sûr, une telle répartition implique une coordination des interventions de chaque échelon. C’est ce que la loi a prévu, avec deux schémas prescriptifs : les schémas régionaux d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET) et les schémas régionaux de développement économique, d’innovation et d’internationalisation (SRDEII).

Ainsi, chaque territoire doit pouvoir construire ses stratégies de développement et d’aménagement, en fonction de ses atouts et de ses contraintes, qu’il s’agisse de grandes agglomérations, de villes petites ou moyennes mais également d’espaces périurbains ou de zones rurales.

La diversité de nos territoires est une richesse pour notre pays. Promouvoir une action publique efficace ne peut donc consister à intervenir partout de manière uniforme. Pour autant, l’État doit jouer pleinement son rôle de promoteur, de facilitateur et d’accompagnateur des projets des collectivités ; il demeure ainsi le garant de l’égalité des chances de tous les territoires.

Jean-Michel Baylet, ministre de l’Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales