Retour
 

La scolarisation en petite section de maternelle

Auteur(s) :

Editeur :

  • Ministère de l'éducation nationale

Date de remise : Août 2017
102 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

Quatre ans après le vote de la loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'Ecole de la République, ce rapport dresse un état des lieux de la scolarisation des enfants de deux à quatre ans en France métropolitaine : modalités d'organisation des classes et des groupes d'enfants (dont les dispositifs dédiés à la scolarisation des enfants de moins de trois ans), organisation des temps scolaire et périscolaire, aménagement des espaces, qualité des relations avec les parents et les partenaires de l'école, formation des enseignants à la prise en charge de ce public spécifique, réalité de la mise en oeuvre au sein des classes d'une pédagogie du langage maîtrisée.

Introduction

1. La scolarisation en petite section

1.1. La petite section
1.1.1. De quoi parle-t-on ?
1.1.2. Les enfants de deux à quatre ans

1.2. État des lieux de la scolarisation en petite section au plan national

2. Les politiques de scolarisation des enfants de petite section dans les territoires

2.1. La scolarisation des enfants de moins de trois ans, des objectifs nationaux, des réalités contrastées

2.2. Des modes de scolarisation liés aux territoires  

2.3. Le temps scolaire préconisé  

2.4. Les modes de recrutement, notamment sur les postes MTA

2.5. La mesure de l’impact des dispositifs MTA, une question non résolue

2.6. La scolarisation des deux-quatre ans, une absence de discours politique au niveau local

2.7. L’inspection en petite section, un outil pour le pilotage

2.8. Le rôle de l’inspecteur en charge de la mission spécifique école maternelle

2.9. La question de la petite section : quelle place en formation ?
2.9.1. La formation initiale
2.9.2. La formation continue

2.10. Les partenariats
2.10.1. La place de l’éducation nationale dans les schémas « petite enfance »
2.10.2. Le partenariat avec les collectivités

3. L’accueil et l’enseignement dans les classes

3.1. Ce que dit la fréquentation scolaire de la scolarisation des deux - quatre ans

3.2. L’aménagement des espaces : une réponse aux besoins des enfants qui se construit

3.3. L’organisation du temps scolaire
3.3.1. Le temps scolaire global
3.3.2. L’emploi du temps : conception, place des cinq domaines d’apprentissage
3.3.3. Le temps périscolaire et la place des petits

3.4. De la pédagogie du langage
3.4.1. Un enjeu prioritaire
3.4.2. Questions de pratiques, pratiques en question
3.4.3. Des gestes professionnels en construction

3.5. Le rôle de l’ATSEM

3.6. Les relations avec les parents
3.6.1. Ce qu’en dit l’école
3.6.2. Ce qu’en disent les parents

Partie 4 : Les préconisations

Annexes
Annexe 1 : Liste des personnes rencontrées
Annexe 2 : Bilan de la rentrée scolaire – premier degré public – 2015-2016 – la scolarisation des enfants de deux ans : DGESCO
Annexe 3 : Grille d’évaluation pour les dispositifs MTA : académie de Caen, département du Calvados
Annexe 4 : Trame de projet de création d’un dispositif MTA : académie de Clermont-Ferrand, département du Puy-de-Dôme
Annexe 5 : Lettre de rentrée école maternelle, académie de Créteil, département de la Seine-et-Marne
Annexe 6 : TD « les moins de quatre ans » : ESPE de Clermont-Ferrand
Annexe 7 : Semaine académique des maternelles : académie de Lyon
Annexe 8 : Évaluation d’école – document de restitution – académie de Nantes, département de la Sarthe
Annexe 9 : Échéancier des formations de formateurs 2016-2017, académie de Créteil, département de la Seine-et-Marne
Annexe 10 : Cahier des charges de la scolarisation des moins de trois ans : académie de Créteil, département de la Seine-Saint-Denis
Annexe 11 : Projet individuel d’accueil et de scolarisation des enfants de moins de trois ans : académie de Créteil, département de la Seine-Saint-Denis, circonscription de Saint-Ouen, école Samira Bellil