Retour
 

Radicalité engagée, radicalités révoltées - Une enquête sur les mineurs suivis par la protection judiciaire de la jeunesse

Auteur(s) :

Editeur :

  • Ministère de la justice

Date de remise : Mars 2018
216 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

Rédigé après 18 mois de recherches et 133 dossiers de mineurs étudiés par Laurent Bonelli et Fabien Carrié, sociologues et chercheurs, ce rapport présente les conclusions de leur étude. Ils se sont intéressés aux différentes manières de s'approprier une forme de radicalisation et aux conditions sociales qui les produisent. Les conclusions de leur travail montrent que le profil des mineurs radicalisés ne correspond pas à tous les a priori associant très souvent radicalisation, précarité et délinquance. La recherche met en évidence d'autres mécanismes qui permettent de mieux comprendre les processus de radicalisation : il n'existe pas qu'un type de radicalité, mais plusieurs formes et ces dernières influent sur le type d'actes commis. Quatre formes de radicalités et deux profils sont distingués, les révoltés (les plus proches de la délinquance sont les plus éloignés des passages à l'acte les plus sérieux) et les engagés (radicalité utopique : sont le plus souvent perpétrés par des jeunes issus de familles stables, aux parcours scolaires prometteurs).

Introduction. Les enjeux d’une recherche

Une littérature foisonnante mais parfois insatisfaisante

Un terrain inédit

Méthodologie et dispositif de recherche
 La constitution de la population étudiée
 L’articulation d’une analyse externe et d’une analyse interne
 

Chapitre 1. Décrire et classer des registres de radicalité

1.1. Quatre registres de radicalité et leurs caractéristiques
 1.1.1. Organiser le matériau collecté, questions de méthode
 1.1.2. Radicalités rebelle, apaisante, agonistique et utopique

1.2. Radicalité engagée, radicalités révoltées
 1.2.1. Propriétés sociales et scolaires des jeunes concernés
 1.2.2. Parents, structures familiales, migration et emploi

Chapitre 2. Radicalités révoltées

2.1. Radicalité apaisante et mise en ordre de désordres familiaux

2.2. Radicalité agonistique, accommodations discursives et bricolages de soi
 2.2.1. Bandes de jeunes, culture de rue et radicalité
 2.2.2 Recodage de l’inimitié et revanche à distance

2.3. La radicalité comme provocation et comme ressource
 2.3.1. Déstabiliser les institutions
 2.4.2. Infléchir les relations éducatives

2.4. Radicalité rebelle, oppositions familiales et engagements en miroir
 2.4.1. Une reformulation des conflits familiaux
 2.4.2. Embrasser l’image honnie

Chapitre 3. Les conditions familiales d’une radicalité utopique

3.1. Une ascension sociale par procuration
 3.1.1. Mobilités ascendantes et intégration au groupe établi
 3.1.2. La migration comme solution.
 3.1.3. Réparer le déclassement social
 3.1.4. De rares cas de reproduction sociale.

3.2. Des configurations familiales studieuses et contrôlées
 3.2.1. Organisation matérielle et modalités de contrôle
 3.2.2. L’intériorisation de dispositions au travail lettré

Chapitre 4. Les conditions scolaires d’une radicalité utopique

4.2. L’impossible actualisation des dispositions lettrées au sein de l’institution scolaire.
 4.1.1. Des désajustements par le bas
 4.1.2. Des désajustements par le haut
 4.1.3. Le refus de l’héritage

4.2. Reconversion intellectuelle et entrée dans la cause.
 4.2.1. Réinvestir des dispositions au travail intellectuel
 4.2. 2. Transmuer l’échec en choix vertueux

Chapitre 5. Fabriquer une communauté « d’égaux » et politiser sa cause

5.1. Une prise de conscience collective
 5.1.1. Retrouver des sociabilités amicales
 5.1.2. Bonding et bridging

5.2. Petits prophètes et petits fonctionnaires de la radicalité
 5.2.1. Omar Omsen et Rachid Kassim
 5.2.2. L’idéologie en pratiques : production, diffusion et médiation

5.3. Réceptions et appropriations de l’idéologie
 5.3.1. Devenir un intellectuel de la cause
 5.3.2. Les promesses de l’exil syrien
 5.3.3. Le refus des rôles imposés
 5.3.4. Des montées en radicalité

6. Remarques conclusives

6.1. Quelques résultats

6.2. Quelques questions ouvertes

 Sigles, acronymes, abréviations