Retour
 

Le Désir de France : la présence internationale de la France et de la francophonie dans la société de l'information : rapport au Premier ministre

Auteur(s) :

Editeur :

  • La Documentation française

Collection : Collection des rapports officiels

Date de remise : Décembre 1999
195 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

Ensemble de propositions visant à renforcer la présence internationale de la France et de la francophonie dans la société de l'information. Identification des actions qui devraient être menées dans le cadre du programme d'action gouvernemental pour la société de l'information (PAGSI) et qui puissent donner à la France une bonne visibilité internationale en accordant une place particulière à la bataille des contenus (faire de la culture une priorité, mobiliser l'offre de formation et d'éducation à distance, favoriser la diffusion du droit, être exemplaire dans le domaine de la santé...). Puis, recherche des voies qui permettraient à la France de se préparer à l'international et de mieux se porter vers les autres (donner aux médias locaux une dimension internationale, devenir un peuple traducteur, développer de nouvelles stratégies d'exportation, privilégier le multilatéral...). Enfin, propositions d'actions phares : les Villas Médicis numériques, l'exposition numérique universelle, l'Encyclopédie numérique du XXIème siècle, pérenniser la fête de l'Internet et la rendre thématique.


Patrick BLOCHE - Lettre de missionMission "International et francophonie"


Lettre de mission à Monsieur Patrick BLOCHE




Paris, le 27 avril 1998


Le Premier ministre




Monsieur le Député,


Le Gouvernement a récemment adopté le programme d'actionintitulé "Préparer l'entrée de la France dansla société de l'information". L'un des volets de ce programmeporte sur l'utilisation des technologies de l'information, et en particulierd'internet, pour renforcer la présence internationale de la Franceet la francophonie.


Ces technologies sont encore souvent perçues comme un facteurd'uniformisation, et même comme une menace pour les identitésculturelles. Or, notre pays a des atouts essentiels : son patrimoine, ledynamisme de ses créateurs, le réseau de ses partenaires francophonesmais aussi son rapport aux autres cultures. Il convient de tirer parti aumieux de ces potentialités.


Vos fonctions de Président du groupe d'étude de l'AssembléeNationale sur les nouvelles technologies de l'information et de rapporteurdu budget des relations culturelles internationales et de la francophonie,ainsi que votre expérience comme membre de la section françaisede l'Assemblée internationale des parlementaires de langue française(AIPLF), et de groupes d'amitié bilatéraux, vous rendent familierdes questions relatives aux nouvelles technologies et à la francophonie.


C'est pourquoi j'ai décidé de vous confier, dans le cadredes dispositions prévues à l'article LO 144 du code électoral, une mission de réflexion et de propositions sur ce thèmeque vous accomplirez auprès de Monsieur Hubert VEDRINE, ministredes affaires étrangères et de Madame Catherine TRAUTMANN,ministre de la culture et de la communication. Au-delà de l'analysedes enjeux, non seulement culturels, scientifiques et diplomatiques, maiségalement commerciaux, des nouvelles technologies, il conviendraque vous puissiez dresser un bilan précis des projets existants desadministrations, des entreprises et de tous les acteurs de la francophonieafin de rendre plus présent la France et la francophonie sur internet.


Dans cette optique, vous voudrez bien dégager les actions prioritairesque doivent mener les pouvoirs publics, en particulier en matièred'incitation et d'accompagnement des initiatives des différents intervenants.


Pour mener à bien cette mission, vous pourrez vous appuyer surl'ensemble des services du ministère des affaires étrangères,notamment ses postes à l'étranger, ainsi que ceux du ministèrede la culture et de la communication. En tant que de besoin, selon les pointsévoqués, vous pourrez également associer les autresministères concernés, en particulier le ministère del'économie, des finances et de l'industrie et le ministèrede l'éducation nationale de la recherche et de la technologie. Vousdisposerez enfin de l'appui du service juridique et technique de l'informationet de la communication, placé sous mon autorité.


Je vous remercie d'avoir bien voulu accepter cette mission et je souhaiteraisdisposer de vos propositions pour le 15 octobre prochain.


Je vous prie de croire, Monsieur le Député, à l'assurancede mes sentiments les meilleurs.




Lionel JOSPIN


Monsieur Patrick BLOCHE


Député de Paris


Assemblée Nationale


126, rue de l'université


75355 - PARIS CEDEX 07 SP