Le développement économique : une mission confiée en 1945 aux Nations unies

Bien que l'image des Nations unies soit d'abord associée aux questions de paix et de sécurité, les ressources de l'ONU sont en fait, dans une proportion écrasante, consacrées au développement économique, au développement social et au développement durable. La conviction selon laquelle la paix et la sécurité internationales durables ne sont possibles que si le développement économique et social est assuré, est à la base même des actions de l'ONU. La plupart des institutions spécialisées et programmes des Nations unies relèvent de ce postulat, notamment la FAO (Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture), l'ONUDI (Organisation des Nations unies pour le développement industriel), l'OIT (Organisation internationale du travail), l'Unesco (Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la cultuer) ainsi que le PNUD (Programme des Nations unies pour le développement) et la CNUCED (Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement).

Le financement international du développement

Au lendemain de la seconde guerre mondiale, la création des deux institutions financières internationales, FMI (Fonds monétaire international) et Banque mondiale, est née d'une double préoccupation : ne pas voir se répéter les crises monétaires des années 30 et la chute des échanges mondiaux qui en a découlé, rôle dévolu au FMI, et reconstruire l'Europe, pour la Banque mondiale.
Le système adopté lors de la conférence financière et monétaire tenue à Bretton Woods est alors conçu de manière complémentaire : veiller à l'équilibre des balances de paiement et fournir des crédits à court terme revient au FMI, financer la reconstruction et le développement par des prêts à long terme à la Banque mondiale. Les ressources du FMI sont essentiellement constituées par la mise en commun des devises des États membres alors que la Banque recourt à des emprunts.
Un pays doit obligatoirement être membre du FMI pour adhérer à la Banque mondiale. En 1988, un accord entre le Fonds et la Banque a été conclu, conditionnant strictement les prêts de la Banque à un accord entre le pays emprunteur et le Fonds.
Le partage des tâches entre les deux organisations intergouvernementales sera toutefois toujours soumis à certaines incertitudes.
Enfin, le partage des pouvoirs est dévolu aux Etats-Unis et à l'Europe : traditionnellement, le directeur général du FMI est un Européen, et le président de la Banque mondiale, un Américain. Situation que les pays du Sud, se considérant comme concernés au premier chef, commencent à contester.

Les banques régionales de développement

Parallèllement aux institutions financières internationales, des banques régionales de développement assurant prêts à long terme et assistance technique ont été mises en place dans les différentes régions du monde, notamment la Banque africaine de développement , la Banque interaméricaine de développement  et la Banque asiatique de développement . Elles ne font pas l'objet de ce dossier.)

Autres acteurs du développement : la CNUCED, le PNUD...

Défini dès 1945 comme corollaire de la paix mondiale, le développement est, avec le maintien de la paix, la principale activité du système des Nations unies : le préambule de la Charte fixe, en effet, comme objectif de "favoriser le progrès social et instaurer de meilleures conditions de vie", et selon l'article 55 de "favoriser le relèvement des niveaux de vie, le plein emploi et les conditions de progrès et de développement dans l'ordre économique et social", afin "d'assurer des relations pacifiques et amicales entre les nations".

Principales organisations des Nations unies sur le développement

CNUCED - Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement

> site : http://www.unctad.org
Créée en 1964, la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement vise à intégrer les pays en développement dans l'économie mondiale.
La CNUCED est le lieu de débats intergouvernementaux, étayés par des discussions d'experts et par un échange d'expériences. Elle réalise des travaux de recherche et rassemble des données afin de fournir des contributions de fond aux discussions des experts et des représentants des gouvernements.
Elle offre également une assistance technique aux pays en développement, notamment aux pays les moins avancés et aux pays en transition.
CNUCED XII, la douzième Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement s'est tenue à Accra (Ghana) du 20 au 25 avril 2008. Sur le thème "Perspectives et enjeux de la mondialisation pour le développement", elle a été largement dominée par la crise alimentaire causée par l'explosion des prix des denrées alimentaires.

Objectifs : Promouvoir le développement du commerce, des investissements et de la coopération économique internationale, forum d'échanges et cadre de négociations
Coopération technique : 25 millions de dollars par an
400 fonctionnaires

PNUD - Programme des Nations unies pour le développement

> site : http://www.undp.org
Créé en 1965, le PNUD est le principal organe d'assistance technique des Nations unies. En tant que réseau de développement de l'ONU, il aide les pays en développement à élaborer leurs propres stratégies de développement. Il met en rapport le secteur public et le secteur privé, les conseils de politique et les ressources de programmes.
Les travaux du PNUD sont de plus en plus fortement axés sur la coopération Sud-Sud.
Initiateur de la notion de "développement humain", il publie chaque année un Rapport mondial sur le développement humain, qui classe notamment les pays selon l'indicateur du développement humain (IDH) et émet des propositions de politiques prêtant souvent à controverse.

Objectifs : Aider au renforcement des capacités nationales des PED. Priorités : élimination de la pauvreté, promotion de l'équité, régénération de l'environnement, promotion des femmes
Coordination des organes des Nations unies dans le domaine du développement
Budget 2000-2001 : 585 millions de dollars + autres contributions, total : 2,1 milliards de dollars en 1999

FAO Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture

> site : http://www.fao.org
Objectifs : Créée en 1945, la FAO, institution spécialisée des Nations unies, est chargée d'organiser le développement mondial des ressources agricoles, d'élever le niveau nutritionnel des populations, de lutter contre la faim dans le monde.
Budget 2000-2001 : 650 millions de dollars
4000 fonctionnaires

FIDA Fonds international de développement agricole

> site : http://www.ifad.org
Objectifs : Créé en 1977, suite à la Conférence mondiale sur l'alimentation de 1974, il a pour mission de fournir des moyens financiers très favorables aux pauvres des régions rurales.
• Depuis sa création, il a accordé plus de 5 milliards de dollars de prêts ou subventions pour financer dans 112 pays des projets représentant au total 16,4 milliards de dollars.
Budget : 19 millions de dollars (4ème reconstitution, 1997-1999)

ONUDI Organisation des Nations unies pour le développement industriel

> site : http://www.unido.org
Objectifs : Créé en 1967, et devenue une institution spécialisée en 1986, elle doit promouvoir et aider l'industrialisation des PED, avec une priorité vers les pays les plus pauvres. Budget de 133 millions de dollars en 2000-2001, la part de l'assistance technique étant plafonnée à 6% de ce budget.

Mis à jour le 22/04/2012

 

Autres contenus apparentés

Ressources complémentaires