1945
Quatre États africains – Afrique du Sud, Égypte, Éthiopie et Liberia – sur 51 pays signent la Charte des Nations Unies.

1946
Création du Rassemblement démocratique africain (RDA), premier mouvement politique panafricain.

Début des années 1950
L’Afrique subsaharienne compte 177 millions d’habitants et entame une phase de très forte croissance démographique. La population va tripler en quarante ans et l’espérance de vie connaître une nette amélioration.

1955
La conférence de Bandung (Indonésie), qui réunit 29 pays du tiers-monde, est à l’origine du mouvement des pays non alignés refusant à la fois les deux blocs, soviétique et occidental.

1958

Campagne pour le référendum du 28 septembre 1958 à Dakar, au Sénégal

Campagne pour le référendum du 28 septembre 1958 à Dakar, au Sénégal.

© Archives La Documentation française

Agrandir l'image
  • Référendum sur le projet français de Communauté, élément de la Constitution du 4 octobre.
  • Création dans le cadre des Nations Unies de la Commission économique pour l’Afrique (CEA) qui a pour mission d’encourager le développement économique et social et l’intégration continentale.

1960
Indépendance du Cameroun, du Congo (actuelle République démocratique du Congo-RDC), du Congo-Brazzaville (actuelle République du Congo), de la Côte d’Ivoire, du Dahomey (actuel Bénin), du Gabon, de la Haute-Volta (actuel Burkina Faso), de Madagascar, du Mali, de la Mauritanie, du Niger, du Nigeria, de la République centrafricaine, du Sénégal, de la Somalie, du Tchad et du Togo.

1963
Création de l’Organisation de l’unité africaine (OUA).

1964
L’Union douanière et économique de l’Afrique centrale (UDEAC) succède à l'Union douanière équatoriale (UDE) créée en 1959. L’UDEAC deviendra la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) en 1994.

1967
Début de la guerre du Biafra, au Nigeria, qui fera en trois ans plus de 600 000 morts.

1970
Création de l’Agence de coopération culturelle et technique (ACCT) qui deviendra en 1998 l’Organisation internationale de la francophonie.

1975
- Création de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui a pour vocation l’intégration économique, le règlement pacifique des différends et le maintien de la paix.
- Signature de la première « Convention de Lomé » entre la Communauté économique européenne et 46 pays ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) ; convention renouvelée en 1979, 1984 et 1990.

1979
Création de la Conférence de coordination du développement de l’Afrique australe (SADCC), qui deviendra en 1992 la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC).

1983
Création de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC).

1990
La CEDEAO se dote d’une force d’interposition, l’ECOMOG, qui interviendra au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée-Bissau.

1992
Fin du régime d’apartheid en Afrique du Sud.

1993
Création du Marché commun de l’Afrique orientale et australe (COMESA), zone de libre échange et union douanière entre ses membres.

1994
Entrée en vigueur de la Communauté économique africaine (CEA) qui entend créer un marché commun africain.

2000
Adoption par les Nations Unies des objectifs du Millénaire pour le développement qui fixent huit objectifs à atteindre d’ici 2015. Ils concernent notamment la lutte contre l’extrême pauvreté et la faim, l’éducation primaire pour tous, l’égalité des sexes, la mortalité infantile et maternelle, les grandes pandémies, l’environnement.

2001
Création du Nouveau Partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD) par 5 États africains (Afrique du Sud, Algérie, Égypte, Nigeria, Sénégal).

2005
Annulation par le G8 d’une dette de 40 milliards de dollars en faveur de 14 pays africains.

2006
Élection de Ellen Johnson-Sirleaf, première femme chef d’État africain (Liberia).

2008
Grave crise alimentaire engendrée par la hausse des prix des matières premières et des produits de première nécessité.

Mis à jour le 18/07/2011

 

Autres contenus apparentés

Ressources complémentaires