Retour
 
 

Introduction

ARCHIVE
[Union européenne : l'aide au développement des pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique)], pour plus d'information, consulter la description longue en dessous de cette illustration

Pays de l'Union européenne et pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique).
© Sciences Po Paris/La Documentation française

Agrandir l'image

La politique européenne du développement constitue l'un des trois éléments clés de l'action extérieure de l'Union européenne, avec la politique commerciale et les relations politiques. Elle se traduit notamment par l'Accord de coopération économique de Cotonou, signé le 23 juin 2000 entre l'Union européenne et les pays ACP et révisé le 25 juin 2005, qui modifie radicalement le système des Conventions de Lomé, avec pour objectif la réduction de la pauvreté et l'intégration des pays ACP dans l'économie mondiale.

Les anciennes colonies de certains membres de la Communauté européenne ont été, en effet, à la source de la coopération entre la Communauté et les pays en voie de développement qui s'est manifestée dès 1957 avec le Traité de Rome. L'Accord de Cotonou succède aux Conventions de Lomé, nées en 1975, prenant la suite des Accords de Yaoundé (1963-1975) et qui ont longtemps été considérées comme un modèle du rapport Nord-Sud.
L'Accord de Cotonou entre les pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique et l'Union européenne marque un tournant dans les relations entre le groupe des pays ACP et et les pays membres de l'Union européenne, qui représente la première puissance commerciale avec 20 % du commerce mondial, et le premier fournisseur d'aide publique au développement (55 % de l'aide publique internationale).

Mis à jour le 01/06/2005

 

Autres contenus apparentés

Ressources complémentaires