Résumé

Armoirie du Timor Oriental

La Constitution de Timor oriental entre en vigueur le 20 mai 2002.C'est un texte d'une soixantaine de pages et 168 articles, œuvre de l'Assemblée constituante, élue le 30 août 2001. La République démocratique de Timor oriental est un Etat démocratique, souverain et unitaire.

Les institutions

L'Assemblée constituante actuelle de 88 membres va se transformer en Parlement national avec l'approbation de la Constitution.

Le Parlement national, organe de souveraineté de la République est investi de pouvoirs de décision législatifs, fiscaux et politiques. Selon le découpage des circonscriptions à venir, il aura entre 52 et 65 membres élus pour cinq ans au suffrage universel direct.Les pouvoirs constitués ont la forme d'un régime semi-présidentiel dans lequel la coopération entre les deux têtes de l'exécutif est essentiel :

Le Président de la République :Chef de l'Etat, il est le garant des institutions et le Commandeur Suprême de la force de défense. Il est élu au suffrage universel pour 5 ans, son mandat peut-être renouvelé une fois.Le président élu le 14 avril 2002, Xanana Gusmão, remplit le mandat prévu par la Constitution.Le gouvernement est responsable de la politique générale du territoire et dirige l'administration publique.

Le gouvernement de Timor oriental, lors de la cérémonie de prestation de serment, le jour de l'indépendance, le 20 mai 2002 à Dili

Le gouvernement de Timor oriental, lors de la cérémonie de prestation de serment, le jour de l'indépendance, le 20 mai 2002 à Dili.

© UN/DPI

Agrandir l'image

Le Premier ministre est désigné par le parti politique qui a le plus grand nombre de suffrages aux élections législatives. Il est ensuite nommé par le chef de l'Etat après consultation du Parlement.

La religion :

Il n'y a pas de religion officielle. L'Etat respecte les différentes confessions religieuses. Elles sont libres dans leur organisation et l'exercice de leurs activités dans le respect de la loi.

Les langues :

 Il y a deux langues officielles, le tetum et le portugais. Les autres langues nationales sont encouragées et développées par l'Etat.

La citoyenneté :

Tous les citoyens sont égaux devant la loi. Ils exercent les mêmes droits et sont sujets aux mêmes devoirs.Les femmes et les hommes ont les mêmes droits devant la loi.Tout citoyen âgé de 17 ans peut voter et être élu.Il n'y a pas de peine de mort dans la République démocratique de Timor oriental.

L'organisation économique :

Elle est basée sur la coexistence entre secteur public, secteur privé et secteur coopératif et social.

Mis à jour le 07/06/2003

 

Autres contenus apparentés

Ressources complémentaires