Retour
 
 

Introduction

[Israël - Palestine : crise du processus de paix en février 2001, à l'occasion de l'élection d'Ariel Sharon], pour plus d'information, consulter la description longue en dessous de cette illustration

Carte d'Israël et des territoires occupés en 2001.
© La Documentation française

Agrandir l'image

Le 13 septembre 1993, Yasser Arafat et Itzhak Rabin signaient à Washington, dans le prolongement des pourparlers secrets d'Oslo, une Déclaration de principes relative à la mise en place progressive d'un régime d'autonomie pour le peuple palestinien. Tout au long des années suivantes, des négociations se succéderont pour préciser le contenu de cette autonomie et pour élargir la superficie des territoires auxquels elle devait s'appliquer.

Du 11 au 25 juillet 2000, le sommet israélo-palestinien de Camp David, en présence du président américain Bill Clinton a porté non plus sur des arrangements intérimaires, mais sur un règlement global et final de la question palestinienne, et donc sur la création d'un Etat palestinien. Le sommet n'a pu aboutir à un accord et a été bientôt suivi, en septembre, du soulèvement de la "deuxième Intifada".

Les négociations de Taba, en Egypte, à la fin du mois de janvier 2001, ultime tentative pour aboutir à un accord d'ensemble, se sont à leur tour soldées par un échec.

Au-delà de l'intensité des violences qui ont suivi, les négociations de Camp David et de Taba pourraient constituer un point d'appui lorsque reviendra le temps de la diplomatie.

Mis à jour le 28/02/2001

 

Autres contenus apparentés

Ressources complémentaires