L'internet physique. Le réseau des réseaux des prestations logistiques

Cet ouvrage propose un nouveau concept d’organisation globale de la logistique : l’Internet Physique. Il s’appuie sur une série de travaux de recherche coordonnés, entre Europe et Amérique du Nord.

1969, souvenez-vous : c’était l’aube de l’Internet, une (lente) révolution qui s’est emballée en 1989 avec l’introduction du Web. Désormais, temps et distance abolis, l’information, numérisée, encapsulée sous la forme de paquets de données, circule à la vitesse de la lumière, sur un simple clic, au prix d’un simple accès à cet Internet…numérique.
2014 : sommes-nous à l’aube d’un autre Internet, l’Internet Physique ? Demain pourrons-nous lancer l’expédition d’une marchandise ou d’un colis, d’un simple clic, à travers le futur réseau des réseaux logistiques et le retrouver livré à coup sûr dans le bon délai, au terme d’un parcours au plus juste, éco-optimisé (sobre et propre), économiquement avantageux, tracé et sécurisé, régi par des protocoles de routage physique universels ? Eventuellement multimodal, empruntant de façon transparente les réseaux de transport d’opérateurs successifs ? Moyennant un abonnement approprié (que l’on soit entreprise ou particulier) auprès d’un fournisseur d’accès logistique ? En tirant tous les bénéfices d’une massification et d’une mutualisation ultimes ?
Ce concept, dernier-né de la recherche en logistique, suscite déjà un intérêt mondial. Des initiatives concrètes se dessinent, à Hong-Kong, à Atlanta, à Bruxelles, à Paris…
L’ouvrage « L’Internet Physique : le réseau des réseaux des prestations logistiques s’appuie sur une série de travaux de recherche coordonnés sur ce thème, entre Europe et Amérique du Nord. Au-delà de l’analogie avec l’Internet numérique, il explore le concept de l’Internet Physique dans sa richesse et dans ses limites. Il en ébauche les constituants essentiels, propose des cadres de spécification et d’analyse, pointe les dimensions encore en friches. Et surtout, à partir de simulations essentielles, confirme la perspective de gains majeurs, à la fois économiques et environnementaux… une conjonction rare.
Les auteurs
Eric Ballot est professeur en systèmes de production et logistique à Mines Paris Tech et directeur adjoint du CGS (Centre de gestion scientifique)
Benoit Montreuil est professeur en génie industriel, logistique et design d’affaires à l’Université Laval de Québec
 
L’Internet Physique. Le réseau des réseaux des prestations logistiques
Éric Ballot et Benoit Montreuil
Collection Transports recherche Innovation
PREDIT (Programme de recherche et d’innovation dans les transports)
La Documentation française
220 pages, 12 euros

 

Autres contenus apparentés

Restez informé