Turquie Le grand écart

Au carrefour du Moyen-Orient, de l’Europe et de l’Asie, la Turquie a longtemps été le plus occidentalisé des pays d’obédience musulmane. La présidence de Recep Tayyip Erdoğan, entamée en 2014,  a profondément remis en cause cette orientation.

Questions internationales s’attache à comprendre la nature du grand écart entre l’héritage du kémalisme et le tournant islamo-conservateur pris depuis une quinzaine d’années par l’AKP. Le pouvoir autocratique d’Erdoğan, l’instrumentalisation de l’Islam, les relations avec les autres puissances régionales, les rapports complexes avec l’Union Européenne et les Etats-Unis, le traitement de la minorité kurde… Autant de sujets traités dans ce numéro par quelques-uns des meilleurs spécialistes de la Turquie

Au sommaire :

DOSSIER

Turquie, le grand écart
Ouverture – Recep Tayyip Erdoğan ou le grand écart Serge Sur
La synthèse AKP : de la « démocratie islamique » à « l’islamo-nationalisme » Dorothée Schmid
Une nouvelle République autoritaire (Jean Marcou)
Les vicissitudes de l’engagement turc au Moyen-Orient : du « néo-ottomanisme » à l’aventure syrienne Jana Jabbour)
La Turquie d’Erdoğan dans un environnement régional recomposé (Jean-Paul Burdy)
Union européenne-Turquie : les effets du projet d’élargissement (Claire Visier)
Le mouvement kurde de Turquie face au régime d’Erdoğan (Yohanan Benhaim)
La diaspora turque en Europe et son rôle politique (Samim Akgönül)
La Turquie et l’OTAN : des relations complexes mais solides (Chloé Berger)

Questions européennes
La Slovénie, ou quand la mesure fait sens (Renaud Dorlhiac) 

Regards sur le monde
Birmanie : désastre humanitaire et déstabilisation régionale (Amaury Lorin)

Turquie : le grand écart
Questions internationales n° 94
La Documentation française
128 pages, 9 €

 

Autres contenus apparentés

Restez informé