Retour
 
Histoire

La justice des années sombres : 1940-1944

Auteur(s) :

Editeur :

Année d'édition : 2015
Réf. : 9782110100818
344 pages,
ISBN : 978-2-11-010081-8

EPUB
13,99
Ouvrage numérique : besoin d'aide ?
 
PDF
13,99
Ouvrage numérique : besoin d'aide ?
 
 

Durant les années 1940 à 1944, le monde judiciaire présumé acquis au nouveau régime va devenir le relais de Vichy. Peu à peu,  la répression dessine une criminalité morale et politique conforme à la doctrine que le régime veut afficher. Façonnée par les lois et affûtées par les directives gouvernementales, la justice « protège » Vichy de ses ennemis. Avec ses juridictions d’exception et une inflation pénale sans précédent, la France plonge dans les années sombres. Quelles vont être les attitudes des magistrats ? Comment va se comporter le Barreau ? Et, plus largement, quelles leçons peut-on tirer de la traversée de ces années ?  Telles sont les questions auxquelles les travaux inédits présentés dans ce recueil se proposent de répondre. Issus d’une journée régionale de l’Association française pour l’histoire de la justice, ils éclairent les deux versants de l’histoire judiciaire de Vichy : d’un côté, la politique répressive appliquée par l’appareil judiciaire, et, au sein de celui-ci, la purge des professions chargées d’accomplir cette mission.

Avec les contributions de : Denis Salas, Alain Bancaud, Catherine Fillon, Jean-Louis Halpérin, Laurent Douzou, Virginie Sansico, Michel Bussière, Yves Ozanam, Ugo lannucci, Marc Boninchi, Jean-Paul Jean, Leopold Rabinovitch, Michel Bussière, Henri Boulard, Marc Olivier Baruch, Annie Deperchin

Introduction : juger, poursuivre et défendre entre 1940 et 1944 (Denis Saklas)

Chronologie du régime de Vichy (encadré)

  • Partie I - Les juridictions d’exception

Une exception ordinaire

Les magistrats et les juridictions d’exception de Vichy

La section lyonnaise du tribunal d’État et la section spéciale près le Cour d’appel de Lyon : l’exemplarité à l’épreuve des faits

La section spéciale de Dijon

La milice et les cours martiales

La cour martiale de Lyon. 2 février-4 août 1944

Les tribunaux militaires en Savoie pendant l’occupation italienne

  • Partie II - L’attitude des professions judiciaires

 Le barreau de Paris pendant la Seconde Guerre mondiale (1940-1945)

L’attitude du barreau de Lyon pendant l’Occupation

Parquet et politique pénale sous le régime de Vichy

Quel regard porter sur les magistrats ayant siégé dans les juridictions d’exception sous l’Occupation ?

  •   Partie III - Témoignages

Leopold Rabinovtich, résistant juif traduit devant la section spéciale de Lyon

Robert Poisron, membre de la cour martiale du Grand-Bornand mise en place à la libération pour juger les miliciens

Henri Boulard, président de la Cour d’assises des Yvelines (procès Touvier 17 mars-20 avril 1994)

Bibliographie sélective

  • Postface – l’exception et l’exemple
  •  Études et documents

Articles

Vérité historique, vérité judiciaire

A travers les grands procès issus de la Seconde guerre mondiale

Résumés : Abstracts

Notes de lecture

Auteur(s) physique(s)

Pierre Truche - Auteur physique

Auteur(s) moral(aux)

Association française pour l'histoire de la justice

La Documentation française

Tous les titres de l’éditeur

Histoire de la justice

Tous les titres de la collection

 

Autres contenus apparentés

Restez informé