Retour
 
23,80

 

Opposée au secret et à l’opacité de certaines procédures, la transparence est invoquée pour contester le bien-fondé de décisions et questionner la moralité des dirigeants. Les organisations militantes qui interviennent sur les scènes internationale, européenne ou nationale pour réclamer plus de transparence auprès des gouvernements ou d’organisations internationales sont de plus en plus nombreuses.  Ainsi, les articles réunis dans ce dossier montrent les différentes formes que prend cette injonction à la transparence. Ils explorent différents espaces de gouvernement (la France, le Québec, les États-Unis, l’Union européenne) et différents secteurs (la fonction publique, la santé, la vie politique, le syndicalisme, la représentation des intérêts) et renvoient ainsi à différents « problèmes » que la transparence est censée résoudre (lobbying, conflits d’intérêt, probité, fraude financière, responsabilité…).

Introduction

  • Promesses et usages des dispositifs de transparence : entre approfondissement et redéfinition de la démocratie, Hélène Michel


I. Intégrité et transparence

  • Moraliser au nom de la transparence. Genèse et usages de l’encadrement institutionnel du lobbying en France (2004-2017), Guillaume Courty et Marc Milet
  • La transparence des activités de lobbyisme au Québec : la grande illusion ?, Stéphanie Yates
  • Dispositifs de transparence et régulation des conflits d’intérêts dans le secteur du médicament, Boris Hauray
  • Entre valeur de service public et instrument déontologique : quelle place pour la transparence dans la « bonne » conduite des fonctionnaires en France (1970-2016) ?, Thomas Scapin


II. Transparence et surveillance citoyenne

  • Paraître transparent ? Les usages des déclarations d’intérêts des maires des grandes villes françaises, Abel François et Éric  Phélippeau
  • Contraindre le fait syndical par sa mise en transparence financière aux États-Unis (années 1950-années 2010), Émilien Julliard
  • La transparence dans l’Union européenne : réalisation de la bonne gouvernance et redéfinition de la démocratie, Hélène Michel
  • Évolution et enjeux du droit d’accès aux documents administratifs depuis la loi du 7 octobre 2016 pour une République numérique, Marc Dandelot

Varia

  • Servir l’État aujourd’hui, Jean-Marc Sauvé


Chroniques

  • Chronique de l’administration, Véronique Champeil-Desplats, Frédéric Edel, Antoine Fouilleron, Stéphanie Henette-Vauchez, Jean-François Monteils, Jean-Luc Pissaloux et  Didier supplisson
  • Chronique du secteur public économique, André G. Delion et Michel Durupty
  • Chronique de l’administration européenne, François Lafarge, Michel Mangenot et Eleftheria Neframi


Notes de lecture

  • Willy Beauvallet, Sébastien Michon, Sociologie des élus
  • L’Éna hors les murs, numéros de décembre 2017 à mars 2018



Auteur(s) physique(s)

François Abel - Auteur physique
Véronique Champeil-Desplats - Auteur physique

Professeure de droit public à l'Université de Paris Ouest Nanterre la Défense, Directrice du Centre de recherches et d'études sur les droits fondamentaux (CREDOF).

Guillaume Courty - Auteur physique
Marc Dandelot - Auteur physique
André G. Delion - Auteur physique
Michel Durupty - Auteur physique
Frédéric Edel - Auteur physique
Antoine Fouilleron - Auteur physique
Boris Hauray - Auteur physique
Stéphanie Henette-Vauchez - Auteur physique
Emilien Julliard - Auteur physique
François Lafarge - Auteur physique
Michel Mangenot - Auteur physique
Hélène Michel - Auteur physique
Marc Milet - Auteur physique
Jean-François Monteils - Auteur physique
Eleftheria Neframi - Auteur physique
Eric Phélippeau - Auteur physique
Jean-Luc Pissaloux - Auteur physique
Jean-Marc Sauvé - Auteur physique
Thomas Scapin - Auteur physique
Didier Supplisson - Auteur physique
Stéphanie Yates - Auteur physique

Auteur(s) moral(aux)

Ecole nationale d'administration (ENA)

Ecole nationale d'administration (ENA)

Tous les titres de l’éditeur

Revue française d'administration publique

La Revue française d'administration publique (RFAP) est une revue scientifique de référence dans les domaines de l'administration et des politiques publiques, en particulier dans leurs dimensions comparées et européennes.

Elle s'adresse aussi bien à des praticiens du management et de l'administration publique et à des élus qu'à un public académique (droit, science politique, science de gestion, préparation aux concours administratifs). 

Elle publie quatre types de contributions : des articles de fond soumis à un processus d'évaluation externe anonyme et impartiale, dite " en double aveugle ", par au moins deux référents ; des articles faisant le point sur des sujets d'actualité ; des témoignages de praticiens ou des articles mettant en avant un point de vue personnel.

S'abonner à la revue
 

Autres contenus apparentés