Retour
 

Conseil national de l'innovation pour la réussite scolaire : rapport d'étape au ministre de l'éducation nationale

Auteur(s) :

    • FRANCE. Conseil national de l'innovation pour la réussite scolaire

Editeur :

  • Ministère de l'éducation nationale

Date de remise : Mars 2002
40 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

Le Conseil national de l'innovation pour la réussite scolaire présente, à mi-parcours de son mandat de 3 ans, les pistes sur lesquelles il entend poursuivre ses réflexions et ses interventions et les axes qu'il juge prioritaires quant à la diffusion et à la pérennisation de l'innovation. Il examine notamment les voies d'une réforme de la formation des enseignants et de l'encadrement, le travail en partenariat avec les parents, les associations ou les collectivités locales, les rythmes scolaires, la disposition ou la taille des locaux.

AVANT-PROPOS
I. L'INNOVATION : UN ETAT D'ESPRIT ET UNE PRATIQUE RECONNUS
II. LES ACTIVITES DU CONSEIL
II.1 Repérer, répertorier diffuser l'innovation
II.2 Soutenir l'innovation : la mise en place de pôles académiques de soutien à l'innovation
2.1 Pourquoi les pôles académiques ?
2.2 Le fonctionnement et les missions des pôles
2.3 Les conditions d'une mise en oeuvre réussie
II.3 Stimuler et accompagner l'innovation : la naissance des établissements nouveaux
3.1 Création et développement de sites expérimentaux
3.2 L'encadrement académique de nouvelles structures
3.3 Les moyens
III. DES AXES DE TRAVAIL POUR DEVELOPPER L'INNOVATION
III.1 Innovation dans les formations et formation à l'innovation
1.2 La formation des enseignants
1.3 La formation de l'encadrement
III.2 École – Parents – Partenaires
2.1 Le constat partagé
2.2 Les points à débattre
2.3 Les chantiers à engager
III.3 Pour une approche ergonomique de la situation scolaire
3.1 L'état des lieux
3.2 L'approche ergonomique : une méthode pour soutenir l'innovation
3.3 Les orientations
CONCLUSION

Lettre de mission
Conseil National de l'Innovation pour la Réussite Scolaire: rapport d'étape au Ministre de l'Education Nationale
Conseil National de l'Innovation pour la Réussite Scolaire
Mars 2002

 
République Française
Ministère de l’Education nationale
Le Ministre Paris, le 9 avril 2002
Madame la Présidente,
Je vous remercie de votre envoi de ce rapport d’étape qui fait le point des travaux du Conseil national de l’innovation pour la réussite scolaire et propose des axes d’action pour l’avenir.
Je suis heureux de saluer l’engagement actif des membres de votre équipe, quiprouve que notre système scolaire est dynamique et inventif, et que ses personnels sont nombreux à faire preuve d’imagination et de dévouement au service de la réussite des élèves. Vous avez su pour cela travailler en liaison avec les différentes services du ministère et avec de nombreux partenaires extérieurs.
L’innovation est porteuse de pratiques pédagogiques neuves qui bénéficient à tous les élèves, dont il faut sans cesse aiguiser la curiosité, maintenir l’intelligence en éveil, développer le jugement critique et le plaisir d’apprendre. Elle permet aussi de créer et de faire vivre, en les intégrant dans un projet d’école ou dans un projet d’établissement global, des structures expérimentales, véritables laboratoires pédagogiques.
Je souhaite que les sites expérimentaux que vous avez mis en place soient maintenus et confortés - et que d’autres dispositifs puissent voir le jour. Je vous demande d’approfondir les pistes suivantes, qui permettront d’avancer dans la réflexion et dans la diffusion de l’innovation : analyse des mutations pédagogiques induites par les technologies de l’information et de la communication, mise en évidence des principes d’organisation scolaire efficaces, depuis le mode de gestion du temps, jusqu’à l’adaptation des espaces de travail, modalités de prise en compte de l’innovation dans la formation initiale et continue des enseignants, intégration de procédures d’évaluation tout au long de dispositifs innovants.
Je vous prie de croire, Madame la Présidente, à toute ma considération.
Jack LANG