Retour
 

La coopération dans le secteur de l'éducation de base avec les pays d'Afrique subsaharienne : rapport remis au Premier ministre

Auteur(s) :

Editeur :

  • Haut conseil de la coopération internationale

Date de remise : Octobre 2001
32 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

Le Haut Conseil de la Coopération Internationale présente ici une réflexion sur l'éducation de base (lire, écrire et compter) dans les pays d'Afrique subsaharienne, pays qui comptent plusieurs millions d'enfants non scolarisés. Après une description de la situation actuelle, des différentes orientations prises par la France et de la contribution des autres bailleurs (la banque mondiale, l'UNESCO, l'UNICEF, l'Union européenne, l'OUA, la Banque Africaine de Développement), le rapport présente plusieurs recommandations : mettre l'éducation de base au centre de la lutte contre la pauvreté, promouvoir l'éducation pour tous, favoriser une éducation plus adaptée, renforcer la coordination des bailleurs et la participation de la société civile pour la définition et la mise en oeuvre des stratégies éducatives, accroître les moyens de financement.


1. La situation de l'éducation de base en Afrique subsaharienne
1.1. L'offre d'éducation confrontée à une explosion démographique
1.2. L'héritage colonial
1.3. Des systèmes éducatifs coûteux
1.4. Les perspectives ouvertes par le secteur éducatif non formel

2. La coopération éducative française
2.1. Les orientations de la coopération publique
2.2. Les limites de l'intervention publique française

3. La contribution des autres bailleurs
3.1. L'aide multilatérale
3.2. La coopération régionale
3.3. La coopération des autres acteurs
3.4. Une coordination difficile des bailleurs


Recommandations
1. Mettre l'éducation de base au centre de la lutte contre la pauvreté
2. Tout mettre en oeuvre pour promouvoir l'éducation pour tous
3. Favoriser une éducation plus adaptée
4. Renforcer la coordination des bailleurs et la participation de la société civile pour la
définition et la mise en oeuvre des stratégies éducatives
5. Accroître les moyens de financement

Annexe I : L'exemple du Sénégal
1. Le contexte éducatif sénégalais
2. Les conséquences de la crise du secteur éducatif formel
3. La coopération publique française
4. Les autres acteurs de la coopération éducative

Annexe II
Annexe III
Annexe IV