Retour
 

Le devenir des diplômés des universités

Auteur(s) :

    • FRANCE. Comité national d'évaluation des établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel

Editeur :

  • Comité national d'évaluation des établissements publics à caractère scientifique (...)

Date de remise : Janvier 1995
42 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

Il y a eu, entre les années 1980 et 1992, un accroissement très important du flux des sortants universitaires. Le rapport s'interroge sur la question de savoir qui, dans les universités, s'intéresse au devenir des diplômés et remarque des difficultés pour la mise en oeuvre d'une politique d'information sur les débouchés professionnels. Il note la complexité du dispositif d'enquêtes et de circulation de l'information et compare deux dispositifs d'enquête régionale. Il émet douze recommandations pour connaître les caractéristiques générales de l'insertion professionnelle des diplômés, déterminer la politique d'ensemble et nourrir la réflexion sur l'évolution de l'enseignement supérieur.


Préambule

INTRODUCTION

I - Les transformations des débouchés
1 - Les aspects quantitatifs
1-1 Un accroissement considérable du flux des sortants de l'enseignement supérieur
1-2 La majorité des diplômés universitaires sont aujourd'hui embauchés par le secteur privé
1-3 Les diplômés de l'enseignement supérieur ne représentent qu'une fraction du recrutement annuel du système productif
1-4 Les bonnes conditions d'insertion des diplômés de l'enseignement supérieur depuis plus de vingt ans résultent de la croissance régulière des professions intermédiaires et des ingénieurs et cadres supérieurs
1-5 La mobilité géographique des diplômés de l'enseignement supérieur est forte
2 - Les aspects qualitatifs
2-1 Les débouchés dans l'enseignement et l'exigence de la licence
2-2 Les emplois dans les entreprises
2-3 Niveaux de diplômes et niveaux de recrutement
3 - La régulation des flux de diplômés
3-1 Les apports de l'analyse prospective
3-2 Le rôle d'une politique diversifiée d'information et de régulation

II - Les universités face au devenir de leurs diplômés
1 - La mission des universités et l'intérêt pour le devenir professionnel des étudiants
2 - Qui se préoccupe du devenir des diplômés ?
2-1 Dans les universités
2-2 Les rapports entre les universités et les autorités publiques
3 - Les difficultés de mise en oeuvre d'une politique d'information sur les débouchés professionnels
3-1 L'information produite par les enquêtes dérange
3-2 Les informations recueillies peuvent mettre en cause certaines idées reçues
3-3 Cette activité n'est pas reconnue
4 - Des problèmes nouveaux pour les universités
4-1 L'ouverture internationale
4-2 La présence et le développement de publics en formation post-initiale ou continue

III - Un dispositif complexe d'enquêtes et de circulation de l'information
1 - L'information nationale et régionale sur l'insertion professionnelle : l'Observatoire des entrées dans la vie active (EVA) du CEREQ
2 - Ce que peuvent faire les universités : besoins et difficultés
2-1 Une coopération avec le CEREQ qui développe un programme d'action locale, doit être fructueuse
2-2 Les enquêtes sont coûteuses et exigent un personnel très qualifié
3 - Étude de cas de deux dispositifs d'enquêtes régionales
3-1 L'Observatoire Universitaire Régional de l'Insertion Professionnelle (OURIP)
3-2 Le dispositif d'observation de l'enseignement supérieur du Nord/Pas-de-Calais
3-3 Comparaison des deux dispositifs

IV - Les propositions et recommandations du groupe de travail
1 - Retour sur les questions essentielles
2 - Recommandations

Annexes
Bibliographie
Sigles utilisés
Effectifs d'étudiants dans les universités en 1992-1993
Evolution des effectifs des professions intermédiaires et supérieures








 
 

Autres contenus apparentés

Voir aussi

Autres rapports sur le(s) thème(s):

Enseignement superieur

Restez informé

Abonnement à la lettre d'information de la BRP