Retour
 

Commission sur le racisme et le négationnisme à l'université Jean-Moulin Lyon III : Rapport à Monsieur le Ministre de l'Education nationale

Auteur(s) :

    • FRANCE. Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche

Editeur :

  • Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche

Date de remise : Octobre 2004
263 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

Le 15 novembre 2001, le ministre de l'éducation nationale, Jack Lang, décide la création d'une « Commission sur le racisme et le négationnisme au sein de l'université Jean-Moulin Lyon III ». La création de cette commission trouve son origine dans l'apparition d'un certain nombre d'affaires ayant rapport au racisme et au négationnisme au sein de l'université française, notamment dans l'université lyonnaise. La commission est présidée par l'historien Henry Rousso qui a travaillé sur l'histoire et la mémoire de la seconde guerre mondiale.


INTRODUCTION

Présentation des faits
Le champ de l'enquête

- 1 - LA FONDATION (1968-1974)

Les tensions de l'Université française (XIXe-XXe siècles)
Un « péché originel »
La nouvelle université Lyon III

- 2 - LES DÉBUTS

Une université « moderne, ouverte et libérale »
Une université « apolitique »

- 3 - LE NOYAU D'EXTRÊME DROITE

« Nouvelle Droite et Indo-Européens »
Une politique de recrutement

- 4 - LE NÉGATIONNISME À L'UNIVERSITÉ : ROBERT FAURISSON, HENRI ROQUES

L'émergence du négationnisme
Lyon II et l'affaire Faurisson
L'affaire Roques

- 5 - L'AFFAIRE NOTIN, LE PROBLÈME PUBLIC

Des « médiats » et des chambres à gaz
Le scandale
Le jugement
Les suites de l'affaire Notin

- 6 - « LYON, CAPITALE DU NÉGATIONNISME » ?

La politique de la mémoire
Réactions et provocations
La naissance d'une opposition
L'Institut d'études indo-européennes (IEIE)
Le cas Videlier à Lyon II

- 7 - L'AFFAIRE PLANTIN ET SES SÉQUELLES

Une maîtrise à Lyon III
Un DEA à Lyon II
Le scandale rétrospectif
La réparation : le droit, la morale et la politique
L'annulation du DEA à Lyon II
La procédure à Lyon III
Une manœuvre de diversion

CONCLUSIONS GÉNÉRALES

LETTRE DE MISSION DE M. JACK LANG

SOURCES ET DOCUMENTATION

LISTE DES SIGLES UTILISÉS

REMERCIEMENTS