Retour
 
Vie économique

Localisation des entreprises et rôle de l'Etat : une contribution au débat

Auteur(s) :

Editeur :

  • Commissariat général du plan

Collection : Les Cahiers du Plan

Date de remise : Mai 2005
60 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

Pourquoi des entreprises restent-elles en France ? Le Commissariat général du plan, au lieu de se pencher sur les délocalisations d'entreprises, a eu pour mission "d'expliquer les raisons qui poussent de nombreuses entreprises industrielles françaises à demeurer sur le territoire national à partir duquel elles essaient de croître et d'accéder à des marchés toujours plus vastes". Pour cela, le Commissariat a rencontré des dirigeants d'entreprise, dans un certain nombre de territoires français où ils sont implantés et recueilli diverses contributions présentées dans la première partie du rapport. Le rapport revient dans une seconde partie, sur les enjeux auxquels sont confrontées ces entreprises, leur politique de croissance, leurs stratégies de développement et les moyens qu'elles mobilisent pour être performantes dans la durée. La troisième partie est consacrée aux relations que ces entreprises entretiennent avec le(s) territoire(s). Enfin, sur la base des rencontres et entretiens effectués, le rapport propose un ensemble de recommandations visant notamment à recentrer l'action de l'Etat sur les PME/PMI.


RÉSUMÉ

INTRODUCTION

PREMIÈRE PARTIE
Regards croisés des dirigeants rencontrés : lucidité et engagement
1. Types d’entrepreneurs rencontrés : une réelle diversité
2. Entreprendre : un projet de vie et des motivations multiples
3. Des convictions communes fortes
4. Des visions du futur
5. Leur place dans la société

DEUXIÈME PARTIE
Croissance et performance globale : l’apprentissage de la complexité
1. Des choix de croissance interne
2. Des stratégies d’innovation et de conquête commerciale
3. Dix leviers pour une performance globale
4. Imposer des marques, principal actif de l’entreprise
5. La maîtrise de la production
6. Un dialogue social au service d’une ambition collective et partagée
7. La maîtrise de la distribution et de la logistique
8. La gestion stratégique et collective de l’information
9. Un actionnariat stable
10. Des relations étroites avec le(s) territoire(s) d’implantation
11. Éléments de synthèse
TROISIÈME PARTIE
Relations aux territoires : l’ouverture est la condition de l’ancrage
1. Les facteurs clés de localisation : pérennité, identité, choix de l’entrepreneur
2. Ancrage/attractivité : un cercle vertueux potentiel
3. Ancrage oui, consanguinité non
4. Agir mondialement pour créer des emplois localement
5. Une nouvelle menace : la mode du “tout délocalisable”
QUATRIÈME PARTIE
Les PME/PMI, pour une reconnaissance effective
1. La nécessité d’un recentrage de l’action de l’État sur les PME/PMI
2. Éléments conclusifs : aller au-delà de la réponse du “tout technologique” au “tout délocalisable”
ANNEXE
Liste des personnalités rencontrées