Retour
 
Enseignement

Rapport d'information déposé (...) par la commission des affaires culturelles, familiales et sociales sur la définition des savoirs enseignés à l'école

Auteur(s) :

    • FRANCE. Assemblée nationale. Commission des affaires culturelles, familiales et sociales

Editeur :

  • Assemblée nationale

Collection : Documents d'information de l'Assemblée nationale

Date de remise : Avril 2005
44 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Après avoir constaté les bons résultats de l'école et comparé les performances des élèves français par rapport à des performances relevées dans des enquêtes internationales, Pierre-André Périssol estime que le contenu des savoirs est un enjeu majeur de la réforme de l'école. Il propose de changer les méthodes d'apprentissage pour définir des priorités afin de donner aux élèves des connaissances, et aussi des compétences : savoir communiquer dans sa langue, savoir travailler en équipe, se forger un esprit critique, savoir assumer ses responsabilités, développer le travail manuel, la technologie et les métiers, apprendre les règles et le respect des autres... Pour ce faire, il donne les conditions d'une transmission réussie de ces connaissances et compétences : personnalisation des temps et des modes d'apprentissage, décloisonnement des disciplines, valorisation des diverses formes d'intelligence... En conclusion, il estime que la définition des savoirs doit être concertée (enseignants, parents d'élèves, élus, syndicats d'enseignants) pour être partagée et doit recevoir une légitimité démocratique.



 

Introduction


I.- POURQUOI UNE MISSION D’INFORMATION PARLEMENTAIRE SUR LES SAVOIRS ENSEIGNÉS À L’ÉCOLE ?
 

A. LES RÉSULTATS DE NOTRE ÉCOLE

 

1. L’école a obtenu des résultats remarquables en une génération
2. Les performances des élèves français dans les enquêtes internationales sont juste dans la moyenne
3. L’école est aujourd’hui concurrencée en tant que lieu de transmission des savoirs et d’acquisition de compétences

B. LES CONTENUS DES SAVOIRS ENSEIGNÉS CONSTITUENT UN ENJEU MAJEUR
1. La démarche engagée voici dix-huit mois pour réformer l’école a misles contenus des savoirs enseignés au cœur du débat
2. Une expression du Parlement sur les contenus est à la fois utile et légitime

 

C. À QUELLES FINALITÉS RÉPONDENT LES CONTENUS DES SAVOIRS ENSEIGNÉS ?



II.- QUELS SAVOIRS ENSEIGNER ?
 

A. CHANGER NOS MÉTHODES POUR DÉFINIR DE NOUVELLES PRIORITÉS ADAPTÉES
1. Des connaissances mais aussi des compétences
2. L’approche par les disciplines n’est pas pertinente
3. Ne pas opposer connaissances et compétences
4. La définition des savoirs enseignés, encouragée par l’Union européenne, a été conduite avec succès dans des pays voisins


B. QUELLES COMPÉTENCES DÉVELOPPER ?
1. Savoir communiquer dans sa langue
2. Savoir travailler en équipe, coopérer avec autrui, « vivre ensemble »
3. Se forger un esprit critique, savoir valider, analyser, trier l’information
4. Savoir se repérer dans le temps et dans l’espace
5. Développer son potentiel à apprendre
6. Savoir assumer ses responsabilités, participer, s’impliquer, s’engager, s’orienter, mener un projet

 

C. COMMENT CERTAINS APPRENTISSAGES CONTRIBUENT–ILS AU DÉVELOPPEMENT DE CES APTITUDES ?
1. Savoir parler, lire et écrire pour maîtriser sa langue
2. Savoir accepter la complexité du monde
3. Le travail manuel, la technologie, les métiers
4. L’éducation physique et l’apprentissage des règles et du respect des autres

 


III.- LES CONDITIONS D’UNE TRANSMISSION RÉUSSIE DE CES CONNAISSANCES ET COMPÉTENCES
 

1. Personnaliser les temps et les modes d’apprentissage
2. Décloisonner les disciplines
3. Valoriser les diverses formes d’intelligence
4. Nourrir la motivation des élèves
5. Adapter l’évaluation aux nouvelles priorités

   


IV.- LA DÉFINITION DES SAVOIRS ENSEIGNÉS DEVRA ÊTRE CONCERTÉE POUR ÊTRE PARTAGÉE ET DEVRA RECEVOIR UNE LÉGITIMITÉ DÉMOCRATIQUE
   

TRAVAUX DE LA COMMISSION

 

ANNEXES

 

COMPOSITION DE LA MISSION

 

LISTE DES PERSONNES AUDITIONNÉES

 

QUELQUES OBSERVATIONS RETENUES PAR LA MISSION D’INFORMATION