Retour
 
Enseignement

La mise en place de la formation en alternance au collège

Auteur(s) :

Editeur :

  • Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche

Date de remise : Juin 2005
52 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

La mise en place de dispositifs en alternance au collège en classe de 4ème - afin de réduire le nombre d'élèves sortant sans qualification du système scolaire - fait l'objet d'un suivi attentif de la part des inspections générales depuis la rentrée de septembre 2002. Ce rapport recense les modes d'organisation de l'alternance en classe de 4ème, les conditions de la mise en oeuvre d'une véritable pédagogie de l'alternance (aménagement des programmes, intégration des élèves en alternance à la vie de l'établissement, implication des partenaires et des familles, partage des objectifs pédagogiques entre le collège et les partenaires...). Il estime indispensable d'apporter cohérence et continuité pédagogiques entre la 4ème et la 3ème et fait des propositions pour y parvenir en évitant la reconstitution d'une filière ségrégative. Il fait des recommandations pour un pilotage plus affirmé, tant au niveau national qu'aux niveaux académique et départemental.



Introduction


1. TYPOLOGIE DES MODES D’ORGANISATION DE L’ALTERNANCE EN 4EME
 

1.1. Les paramètres de l’alternance
1.2. L’alternance dite «légère»
1.3. L’alternance dite «lourde»


2. LES CONDITIONS DE LA MISE EN ŒUVRE D’UNE VERITABLE PEDAGOGIE DE L’ALTERNANCE EN 4EME
 

2.1. L’aménagement des programmes
2.2. L’ intégration des élèves «en alternance» à la vie de l’établissement
2.3. L’implication des partenaires et des familles
2.4. Le partage des objectifs pédagogiques entre le collège et ses partenaires
2.5. La nécessaire implication des corps d’inspection
2.6. Evaluation et certification : des modalités à adapter


3. DE LA 4EME A LA 3EME : UNE INDISPENSABLE COHERENCE ET CONTINUITE PEDAGOGIQUES
 

3.1. Une troisième unique mais diversifiée à la rentrée 2005
3.1.1. Les difficultés de la mise en œuvre
3.1.2. La substitution aisée des 3ème à module de découverte professionnelle (6
heures) aux 3ème préparatoires à la voie professionnelle
3.1.3. La difficulté de substituer les 3ème à module de découverte professionnelle
(6 heures) aux troisièmes d’insertion
3.2. Comment construire la nécessaire continuité pédagogique ente la 4ème et la 3ème en évitant la reconstitution d’une filière ségrégative ?
3.3. La question de la certification en fin de 3ème: mettre en place des
modalités de certification qui tiennent compte des parcours des élèves

 


4. LES CONDITIONS D’UN REEL PILOTAGE



4.1. Constat : un pilotage pour le moins discret
4.2. Recommandations pour un pilotage plus affirmé, tant au niveau national qu’aux niveaux académique et départemental
4.2.1. Au niveau national
4.2.2. Le pilotage académique
4.2.3. La mise en œuvre départementale

 


Conclusion

 

Annexes