Retour
 
Enseignement

La lecture des indicateurs internationaux en France : rapport et avis

Auteur(s) :

Editeur :

  • Haut conseil de l'évaluation de l'école

Date de remise : Juillet 2005
100 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

Le Haut Conseil de l'évaluation de l'école évalue la façon dont le système éducatif français et, plus largement la société française, tirent parti des comparaisons internationales dans le domaine de l'éducation. Après avoir étudié dans son avis n°16 les enquêtes internationales qui évaluent les compétences acquises par les élèves, le Haut Conseil examine les dispositifs d'indicateurs internationaux de l'éducation qui visent à comparer les ressources humaines et matérielles, l'organisation et le fonctionnement des systèmes éducatifs. Comme il l'a fait pour les enquêtes comparatives des acquis des élèves, il s'est intéressé non seulement à la conception et à la signification de ces indicateurs, mais également à la participation de la France à leur élaboration et à son attitude à leur égard. Les publications d'indicateurs internationaux sur l'éducation ont été considérablement développées par plusieurs instances internationales au cours des dernières décennies.



En guise de préambule : quelques mots sur la méthode de travail des rapporteurs

1. Rencontres avec les équipes chargées de l’élaboration des indicateurs, de la collecte et de
l’analyse des données

2. Analyse approfondie de quelques indicateurs représentatifs

3. Analyse de l’utilisation nationale des indicateurs internationaux


INTRODUCTION : UNE ATTENTION CROISSANTE AUX INDICATEURS
INTERNATIONAUX

 

1. Un intérêt renforcé pour la comparaison des systèmes éducatifs dans le temps et dans
l’espace
1.1. Au niveau international
1.1.1. D’abord une implication des chercheurs
1.1.2. Ensuite, une implication institutionnelle et politique
1.2. En France
1.3 En Europe
1.4 Dans d’autres institutions

2. Le développement de la production internationale d’indicateurs (OCDE, UNESCO,
Communauté européenne…)

3. Le processus de Lisbonne et la méthode de coopération ouverte

 


4. La LOLF et le développement de la culture de résultat en France

 
I. LES INSTRUMENTS EXISTANTS
 

1. Regards sur l’éducation, une publication qui a pris de l’ampleur au détriment de la
lisibilité

2. Chiffres clés de l’éducation en Europe, l’alliance du qualitatif et du quantitatif

3. Des progrès méthodologiques : collecte unique des données et classification unique des
filières d’enseignement

4. Les méthodes de contrôle de cohérence

5. La comparabilité entre pays et la cohérence dans le temps des systèmes d’indicateurs

 
II. UN REGARD SUR DES POINTS PARTICULIERS
 

1. La classification des programmes d’enseignement
1.1. Les caractéristiques de la classification
1.2. Les limites et les difficultés de la classification

2. Le débat sur les basses qualifications et les faibles niveaux d’études

3. Les conditions d’exercice des enseignants et leurs rémunérations
3.1. L’appréhension des conditions d’encadrement
3.2. La rémunération des enseignants
3.2.1. Les problèmes de conversion en unités monétaires comparables
3.2.2 Le mode de calcul des rémunérations

4. Les données sur l’enseignement supérieur
4.1. La complexité dans la collecte, la production et l’interprétation des données
4.2. Le taux de survie dans l’enseignement supérieur
4.3. Les coûts de l’enseignement supérieur

 
III. LA DIFFUSION ET L’IMPACT DES INDICATEURS INTERNATIONAUX
 

1. Les efforts de l’Union européenne

2. Les efforts de l’OCDE : conférences de presse, diffusions par pays, étude de la revue de
presse

3. Effort des autres pays : présentation élaborée ou pas des indicateurs de l’OCDE

 
IV. LA SITUATION FRANÇAISE
 

1. Les publications de la DEP et les indicateurs internationaux

2. Les indicateurs internationaux et le débat éducatif français


 


CONCLUSIONS ET PROPOSITIONS

 

1. Mettre en cohérence les indicateurs

2. Produire et diffuser un dossier méthodologique

 

3. Produire des études thématiques

 

4. Favoriser la coopération entre administration et universités

5. Accroître la participation internationale de la France dans une perspective davantage
proactive




Bibliographie

ANNEXES

Annexe 1 - Personnes rencontrées ou ayant transmis des informations prises en compte
dans le rapport

DEP

EURYDICE

OCDE

Universités et centres de recherche

Les correspondants étrangers

 

Annexe 2 – Note sur les faibles basses qualifications et les faibles niveaux d’étude en
réponse à la Cour des Comptes européenne (Pascale Poulet)

 

Annexe 3 - Note de l’OCDE au mémorandum norvégien sur les PPA (en anglais)

 

Annexe 4 - Note sur les taux de survie des étudiants dans l’enseignement supérieur
(Fabienne Rosenwald)

 

Annexe 5 - Présentation synthétique des Regards sur l’Education 2004 par le « Ministère
de l’éducation allemand »

 

Annexe 6 – Questions aux responsables nationaux du projet INES/OCDE et aux membres
du réseau européen des responsables des politiques d'évaluation des systèmes éducatifs