Retour
 

Augmentation de capacité de la ligne à grande vitesse Paris-Lyon

Auteur(s) :

Editeur :

  • Ministère de l'équipement, des transports, de l'aménagement du territoire, du tourisme et de la mer

Date de remise : Janvier 2005
93 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

La capacité de la ligne à grande vitesse Paris-Lyon est limitée à 12 trains par heure et par sens (un train toutes les quatre minutes sur le panneau d'affichage des départs). L'augmentation de la capacité de cette ligne est nécessaire à terme en raison de la forte demande et de la conséquence des décisions déjà prises pour la construction de lignes nouvelles. Il existe un consensus entre la SNCF et RFF (Réseau Ferré de France) sur l'objectif à terme de 15 trains par heure et par sens (un train toutes les trois minutes sur le panneau d'affichage des départs) et sur la nécessité, pour atteindre cet objectif, de modifier le système de signalisation. Deux variantes sont envisagées : l'une privilégie la technique éprouvée déjà largement utilisée en France de la TVM 430. L'autre privilégie ERTMS, technique future décidée par la Commission Européenne pour harmoniser l'ensemble des réseaux européens. Ce rapport fait la comparaison des projets et analyse les bilans. Il présente les aménagements complémentaires à effectuer (alimentation électrique, réaménagement de la Gare de Lyon à Paris), les équipements au sol des futures lignes à grande vitesse, les développements hors de France, la répartition des charges entre la SNCF et Réseau Ferré de France.



Introduction


1. EVOLUTION DE LA DEMANDE DE TRANSPORT ET TRADUCTION EN BESOIN DE SILLONS SUPPLEMENTAIRES
 

1.1. Analyse de la situation actuelle
1.2. Prévisions à l’horizon 2012

 
2 PROBLEMATIQUE DU 13ème SILLON


2.1. Une proposition de RFF
2.1.1. Description technique du graphique à 13 sillons
2.1.2. Problématique de la robustesse de la grille à 13 sillons
2.1.3. Les sillons pour la LGV Rhin-Rhône
2.2. Les risques
2.3. Un projet très audacieux et novateur de RFF : le cadencement en réseau

   
3 LES VARIANTES DU PROJET
 

3.1. TVM 430 (et ERTMS) dite variante « TVM 430 »
3.1.1. Investissements en matériel roulant
3.1.2. Investissements en infrastructure
3.2. ERTMS (en superposition de la TVM 300) dite variante « ERTMS »
3.2.1. Investissements en matériel roulant
3.2.2. Investissements en infrastructure
3.3. Variante « Pasilly »

   
4 COMPARAISON DES PROJETS ET PRESENTATION DES BILANS
 

4.1 Variante limitant la TVM 430 au Sud de Pasilly
4.2 Comparaison des deux autres variantes
4.2.1. Hypothèses
4.2.2. Présentation des scénarios proposés
4.2.3. Bilans
4.2.4 Consolidation des bilans LN 1 avec ceux de la liaison Perpignan-Barcelone
4.2.5. Comparaison avec les bilans économiques présentés par la SNCF

  
5 RADIO SOL-TRAIN
 

 

  
6 AMENAGEMENTS COMPLEMENTAIRES

6.1 Alimentation électrique

6.2 Paris-Gare de Lyon



   
7. LE PARC TGV

7.1. Migration vers ERTMS du parc TGV

7.2 Imbrication des décisions relatives à Perpignan-Barcelone à l’augmentation de capacité de la LN 1 Paris-Lyon

 




8. LES EQUIPEMENTS AU SOL DES FUTURES LIGNES A GRANDE VITESSE

8.1 Perpignan-Figueras-Barcelone

8.2 Contournement de Nîmes et de Montpellier

8.3 Rhin-Rhône, 1ère phase Dijon-Mulhouse

8.4 Angoulême-Bordeaux

8.5 Autres lignes


  
9 APPRECIATION DES RISQUES


9.1 Risques relatifs à la variante TVM 430 (plus ERTMS)

9.1.1 Le chantier de substitution de la TVM 430 à la TVM 300

9.1.2 La pérennité de la TVM 430

9.1.3 Le bistandard réduit

9.2 Risques relatifs à la variante ERTMS (sur TVM 300)

9.2.1 Risque que la mise au point prenne du retard

9.2.2. Risque que ERTMS n’atteigne pas la fiabilité requise

9.2.3. Risque d’évolution trop rapide de la STI





 

 
10 DEVELOPPEMENTS HORS DE FRANCE

10.1 La partie GSM-R de ERTMS

10.2 La partie ETCS de ERTMS

10.3 Les perspectives au-delà des projets pilotes

   
11 POTENTIALITES ULTERIEURES

11.1 Perspective à moyen terme

11.2 Perspective à long terme

11.3 Le niveau 3 d’ERTMS

11.4 Regard prospectif

 



12. UN PARTENARIAT PUBLIC-PRIVE POUR FINANCER ERTMS
   
13. REPARTITION DES CHARGES ENTRE SNCF ET RFF
   

 

 
14. CONCLUSIONS GENERALES
 


ANNEXES


ANNEXE 1 : Lettre de commande

ANNEXE 2 : Liste des personnes contactées

ANNEXE 3 : Nombre de circulations en sens impair au départ de Gare de Paris Lyon

ANNEXE 4 : La structure du graphique et l’horaire cadencé en France

ANNEXE 5 : Coût des adaptations à ERTMS de matériels à l’étranger

ANNEXE 6 : Calcul détaillé des bilans économiques

ANNEXE 7 : Note sur les problèmes de transition dans le domaine aéronautique

ANNEXE 8 : Description sommaire du système ERTMS niveau 2

ANNEXE 9 : Carte des futures LGV prises en compte dans ce rapport

ANNEXE 10 : Tracé de la LN 1 Paris-Lyon

ANNEXE 11 : Glossaire