Retour
 
Enseignement

Rapport d'information fait au nom de la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, sur l'accueil des étudiants étrangers en France

Auteur(s) :

Editeur :

  • Sénat

Collection : Les Rapports du Sénat

Titre de couverture : "L'accueil des étudiants étrangers : l'université, un enjeu international pour la France"

Date de remise : Juin 2005
50 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Durant les années 1997-98, le nombre d'étudiants étrangers accueillis en France n'était que de 150 000 ; une active politique d'accueil a permis de faire remonter ce chiffre à 250 000, ce qui ne représente que 9 % des étudiants formés en dehors de leur pays d'origine. Les auteurs de ce rapport donnent cinq pistes de réflexion pour permettre à l'offre française de progresser : définir par une loi d'orientation les grands axes de la mobilité internationale au sein de l'université française ; accueillir un nombre croissant d'étudiants étrangers (en individuels ou en échanges universitaires) et améliorer le cadre de cet accueil ; former, orienter et sélectionner les étudiants des pays du Sud avant leur départ ; mutualiser les services de relations internationales des pôles universitaires ; instaurer systématiquement des guichets uniques d'accueil de ces étudiants.



INTRODUCTION

 
I. L’OFFRE FRANÇAISE DE MOBILITÉ AUX ÉTUDIANTS ÉTRANGERS EST LOIN D’ÊTRE OPTIMALE
 

A. LA FAIBLE ATTRACTIVITÉ INTERNATIONALE DE NOS UNIVERSITÉS

B. L’OBSTACLE DE LA DÉLIVRANCE DES VISAS AUX ÉTUDIANTS

C. L’ANALYSE DES PROCÉDURES DE CANDIDATURE D’UN ÉTUDIANT ÉTRANGER DANS LES UNIVERSITÉS FRANÇAISES
1. Le parcours du combattant d’un étudiant étranger souhaitant s’inscrire à une
université française
2. L’accès à l’information et à la candidature via les sites internet des universités

D. LES PROBLÈMES RENCONTRÉS PAR LES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS LORS DE
LEUR ARRIVÉE ET PENDANT LEUR SCOLARITÉ
1. Les premiers contacts physiques avec la France et l’établissement d’enseignement
supérieur
2. Après l’installation des étudiants étrangers
E. BILAN

II. QUELQUES PISTES DE RÉFLEXION POUR INSTAURER UN GUIDE DES BONNES PRATIQUES

A. UN CADRE D’ACTION ADAPTÉ À LA DIVERSITÉ DES ÉTUDIANTS ÉTRANGERS

1. Il est indispensable que l’État établisse un plan général d’action

2. Quels étudiants accueillir et comment le faire ?

3. La diversité des étudiants étrangers et les pratiques des Universités

4. Le financement des coûts liés à l’accueil des étudiants étrangers

B. AU NIVEAU UNIVERSITAIRE

1. L’évaluation des étudiants

2. L’amélioration de la lisibilité de l’offre

3. L’utilisation des systèmes informatisés

4. L’enseignement dans le pays d’origine pour les premiers cycles

5. Le problème spécifique des langues

6. L’organisation dans le temps de l’accueil des étudiants étrangers

7. Le suivi des étudiants étrangers

8. L’organisation des pôles « internationaux »

C. LES ACTIONS À MENER EN COMBINANT LES EFFORTS DES DIVERS
ACTEURS

1. Le guichet unique d’accueil

2. L’accueil immédiat et « chaleureux »

3. Le logement

4. Les réseaux de coopération à établir

 

CONCLUSION

EXAMEN EN COMMISSION

ANNEXE I - LISTE DES AUDITIONS ET DES MISSIONS