Retour
 
Transports

Les ports français face aux mutations du transport maritime : l'urgence de l'action

Auteur(s) :

    • FRANCE. Cour des comptes

Editeur :

  • La Documentation française

Date de remise : Juillet 2006
187 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

Malgré une augmentation générale du trafic portuaire mondial, ce rapport de la Cour des comptes constate des performances médiocres pour les ports français, pourtant dotés de trois façades maritimes. Le trafic de conteneurs a plus bénéficié aux concurrents européens à cause d'une insertion jugée insuffisante des terminaux à conteneurs français dans les réseaux de desserte continentale. Leur modernisation inachevée dépend notamment de la réforme de la manutention portuaire, de mutations de l'investissement portuaire et de la réforme de la gouvernance des ports autonomes. Ce rapport évoque les conditions d'amélioration de la situation actuelle à l'intérieur des ports et de l'aménagement des dessertes du territoire. Il propose des choix stratégiques pour l'Etat, en réorganisant le système portuaire et en donnant une nouvelle définition du rôle de l'Etat.



Délibéré

Introduction générale



Chapitre I – Des performances médiocres pour les ports français
 

I- Les mutations du transport maritime
A - La croissance des trafics et ses conséquences sur la
géographie mondiale des ports
B - Les stratégies des principaux acteurs du transport par
conteneurs

II - La sous performance des ports français dans le
domaine des conteneurs
A - Un trafic portuaire en augmentation mais des parts de
marché en diminution
B - Des handicaps identifiés

 
Chapitre II – Une modernisation inachevée des terminaux à conteneurs
 

I- La réforme de la manutention portuaire
A - Le coûteux ajustement des effectifs de la manutention
portuaire
B - Les effets positifs de la réforme engagée en 1992
C - Le cas particulier de Marseille

II - Les stratégies d’investissement
A - Les mutations de l’investissement portuaire
B - Les contraintes d’espace

III - Les modes d’exploitation des terminaux à conteneurs
A - L’enjeu financier pour les ports autonomes
B - L’organisation du travail
C - Les conventions d’exploitation et les partenariats

IV - La restitution d’un véritable pouvoir d’agir
A - La réforme de la gouvernance des ports autonomes
B - La modernisation des relations sociales

 
Chapitre III – Une insertion insuffisante dans les réseaux de desserte continentale
 

I - Les zones d’influence des ports français
A - Les handicaps géographiques et économiques
B - La pénétration croissante des ports étrangers

II - L’échec du report modal
A - La prédominance croissante de la route et ses
conséquences sur l’environnement
B - Les obstacles au développement du transport ferroviaire et
fluvial
C - Les enjeux du transport maritime sur courte distance

III- Les conditions d’amélioration de la situation actuelle

A - A l’intérieur des ports
B - Les dessertes du territoire

 
Chapitre IV – Des choix stratégiques pour l’Etat
 

I - L’organisation du système portuaire
A - Les évolutions récentes
B - La nécessaire diversification du système portuaire

II - La nouvelle définition du rôle de l’Etat
A - La distinction entre les missions de l’Etat, celles des établissements publics et celles des opérateurs portuaires
B - L’insuffisance du pilotage stratégique de l’Etat

 

Conclusion générale

Annexes

Glossaire et Index des acronymes

Réponses des administrations et des organismes intéressés

Réponse du Ministre des transports, de l’équipement, du tourisme
et de la mer

Réponse du Président de Voies Navigables de France (VNF)

Réponse du Président de Réseau ferré de France (RFF)

  

Rapports publiés par la Cour des comptes en 2005 et 2006