Retour
 

Observatoire national des zones urbaines sensibles - Rapport 2006

Auteur(s) :

    • FRANCE. Délégation interministérielle à la ville et au développement social urbain; FRANCE. Observatoire national des zones urbaines sensibles

Editeur :

  • Observatoire national des zones urbaines sensibles

Date de remise : Novembre 2006
289 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

La loi du 1er août 2003 d'orientation et de programmation pour la Ville donnait pour objectif à la politique de la ville la réduction significative, sur une période de cinq ans, des écarts entre ses territoires prioritaires, les Zones urbaines sensibles ZUS), et le reste des territoires urbains dans cinq grands domaines : l'habitat, l'emploi et l'activité économique, la réussite scolaire, la santé, la sécurité et la tranquillité publiques. Les indicateurs recueillis par l'Observatoire national des Zones urbaines sensibles (ONZUS) pour son troisième exercice portent pour la plupart sur la situation en 2005 (fin d'année ou premier trimestre 2006 pour les plus récents). Certains de ces indicateurs reflètent une dynamique positive, notamment dans le domaine économique avec les créations d'activités dans les Zones franches urbaines (ZFU), ou rendent compte de l'engagement du Programme de rénovation urbaine (PRU). Cependant, sur la période 2003-2005, la plupart de ces indicateurs n'attestent pas d'une réduction des inégalités entre les ZUS et leurs villes d'appartenance. Dans plusieurs domaines comme ceux de l'accès à l'emploi, de la réussite scolaire, de la concentration spatiale des situations de pauvreté ou de l'insécurité ressentie par les habitants, le processus de décrochage entamé depuis des années n'est pas enrayé. On constate même le creusement d'écarts entre les quartiers classés en ZUS et les autres quartiers des agglomérations auxquelles ils appartiennent. Miroirs grossissants des difficultés économiques et sociales ou espaces spécifiques, les quartiers sensibles pourront-ils rejoindre la dynamique urbaine générale ? L'Observatoire estime qu'il est trop tôt pour mesurer le plein impact des politiques décidées depuis 2003.

 
 
 

 Avant-propos
 
 Synthèse générale du rapport 2006
 
 

 
 

L’EMPLOI

L’inactivité, l’activité et les taux de chômage
 L’accès des résidents des Zones urbaines sensibles (ZUS)
 aux dispositifs de la politique de l’emploi en 2004
 
 

LES ENTREPRISES

L’activité économique dans les Zones franches urbaines (ZFU)
 L’activité économique dans les Zones de redynamisation urbaine (ZRU)
 L’activité économique dans les ZUS
 
 

LES REVENUS DES HABITANTS

Les revenus des habitants
 La couverture maladie universelle complémentaire (CMUC)
 
 

L’HABITAT

L’avancement du Programme national de rénovation urbaine (PNRU)
 L’amélioration du parc de logements privés dans les ZUS
 
 

LA SANTÉ

L’état de santé et le recours aux soins des personnes vivant
 dans les ZUS
 
 

ÉTABLISSEMENTS ET RÉUSSITE SCOLAIRE

Les indicateurs sur les établissements scolaires publics en ZUS
 Les résultats au diplôme national du brevet et au baccalauréat
 dans les établissements en ZUS
 
 

LA SÉCURITÉ ET LA TRANQUILLITÉ PUBLIQUES

Les faits constatés en ZUS en 2005
 Insécurité et sentiment d’insécurité dans les ZUS
 
 

LES DISPOSITIFS DE LA POLITIQUE DE LA VILLE

Cartographie de quelques dispositifs
 La dotation de solidarité urbaine
 et de cohésion sociale (DSU) en 2006