Retour
 
Enseignement

Objectif 50% d'une génération diplômée de l'enseignement supérieur

Auteur(s) :

Editeur :

  • La Documentation française

Date de remise : Décembre 2006
256 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

L'objectif de 50% de diplômés du supérieur a été retenu dans le cadre de la loi sur l'école. Est-il conforme aux attentes et aux objectifs de la société en général et de l'environnement économique en particulier ? L'accès au baccalauréat et à l'enseignement supérieur a fortement progressé dans les années quatre-vingt, puis s'est stabilisé autour de 1995. Le présent rapport estime que cette forte progression n'a pas été sans effets pervers : déséquilibre entre les filières, inflation des formations offrant peu de débouchés professionnels, inquiétude individuelle et collective... On compte 42 diplômés du supérieur pour 100 jeunes. Selon le HCEEE, les travaux prospectifs et les comparaisons internationales confirment l'intérêt stratégique de l'objectif défini, conforme à ce qui s'observe dans les grands pays de l'OCDE et dans la ligne des perspectives de l'Union européenne définies à Lisbonne et réaffirmées en 2005. Partant de ces analyses, le Haut Comité a structuré ses préconisations autour de trois grands axes : relancer la dynamique d'accès au bac et améliorer l'articulation entre l'enseignement secondaire et supérieur, diminuer de façon significative le nombre de sorties sans diplôme de l'enseignement supérieur, améliorer les conditions de l'insertion des jeunes diplômés dans le monde du travail.




Première partie Préconisations du HCEEE concernant l’objectif 50 % d’une génération diplômée de l’enseignement supérieur
 

Relancer la dynamique d’accès au bac et améliorer l’articulation
entre l’enseignement secondaire et supérieur

Diminuer de façon significative le nombre de sorties sans diplôme
de l’enseignement supérieur

Améliorer les conditions de l’insertion des jeunes diplômés
dans le monde du travail

 
Deuxième partie Objectif 50 % d’une génération diplômée de l’enseignement supérieur
 

Introduction
L’Europe de la connaissance
L’enseignement supérieur au cœur de l’Europe de la connaissance

Chapitre 1
La recherche à l’appui du débat
Élévation du niveau d’éducation et croissance
Y a-t-il aujourd’hui des phénomènes de sur éducation ?
Conclusion

Chapitre 2
Du point de vue du marché du travail : quelle légitimité pour l’objectif 50%?
Prospective emploi-formation à l’horizon 2015 : les travaux
de la DEPP avec le BIPE
Un secteur où la prospective prend sens : le secteur public
L’emploi des cadres dans les dix années à venir
Quelques débats avec les professionnels
Perspectives démographiques et perspectives d’emploi :
une comparaison européenne
Conclusion
À partir des travaux DEP-BIPE, DARES-CGP (CAS) et des autres travaux
par domaine professionnel ou secteur
Pour un ajustement des priorités au vu des perspectives
démographiques et de l’emploi

Chapitre 3
Enseignement supérieur : état des lieux au regard
de l’objectif 50%
Le baccalauréat comme étape charnière vers le supérieur
Les filières de l’enseignement supérieur
La validation des acquis de l’expérience (VAE) pour les diplômes
de l’enseignement supérieur
Des dysfonctionnements à surmonter
L’insertion professionnelle des diplômés de l’enseignement supérieur
Conclusion

Chapitre 4
Accès à l’enseignement supérieur et dépenses d’éducation :
l’apport des comparaisons internationales
Comparaison internationale du niveau de formation de la population
et de l’accès à l’enseignement supérieur
Le rendement de l’éducation – liens entre éducation, croissance économique et résultats sociaux
Comparaison internationale de la dépense d’éducation
Les modalités d’accès à l’enseignement supérieur
dans les différents pays de l’OCDE
Les modèles de financement de l’enseignement supérieur au sein
des pays de l’OCDE
Bibliographie

 

Annexes

1. Complément au chapitre 2

2. Composition du HCEEE et son programme de travail