Retour
 
Défense, sécurité

Rapport d'information déposé (...) par la commission de la défense nationale et des forces armées sur les évolutions des relations transatlantiques en matière de défense

Auteur(s) :

Editeur :

  • Assemblée nationale

Collection : Documents d'information de l'Assemblée nationale

Titre de couverture : "Les relations transatlantiques en matière de défense : par-delà les coopérations pragmatiques, quelle vision commune ?"

Date de remise : Février 2007
48 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Le lien transatlantique, issu de la victoire de 1945 et de la crise de la guerre froide, a présenté un caractère pérenne qualifié d'exceptionnel. Cependant des interrogations ont été mises au jour lors de la crise politique due à la guerre en Irak. La réunification politique et militaire de l'Europe, le repositionnement américain ont fait évoluer les relations transatlantiques. Ce rapport s'interroge sur le devenir de l'Alliance atlantique (étendue géographique, activités et missions diverses, complémentarité de la PESD - Politique Européenne de Sécurité et de Défense - avec l'OTAN, place originale de la France dans l'OTAN). Il estime délicate la coopération sur les sujets d'intérêt commun : dossiers d'armement transatlantique (rôle en matière d'interopérabilité et de surveillance, défense antimissile) et enjeux du processus de transformation militaire (NRF et ACT).



 

INTRODUCTION


I. — UN LIEN TRANSATLANTIQUE S’INSCRIVANT DANS UN CONTEXTE PROFONDEMENT TRANSFORME
 

A. UNE EUROPE REUNIFIEE POLITIQUEMENT ET MILITAIREMENT, MAIS OU
S’EXPRIMENT DES DIFFERENCES
1. La disparition de la menace originelle et l’extension de l’OTAN
2. Des différences d’approche renforcées par de véritables ruptures en matière
d’effort de défense

B. LE REPOSITIONNEMENT STRATEGIQUE AMERICAIN
1. Une perception de la menace différente
2. Une nouvelle posture en Europe : moins de troupes, plus au Sud et à l’Est

 
II. — LES INTERROGATIONS SUR LE DEVENIR DE L’ALLIANCE
 

A. LES FRONTIERES ET LE ROLE DE L’OTAN
1. Quelle étendue géographique pour l’alliance ?
2. Des activités de plus en plus diverses, une mission de moins en moins claire

B. LA COMPLEMENTARITE DE LA PESD AVEC L’OTAN ET LA PLACE PARTICULIERE
OCCUPEE PAR LA FRANCE
1. La PESD n’apparaît plus comme un sujet de discorde important dans les
relations transatlantiques
2. Une place de la France au sein de l’Alliance encore caractérisée par son
originalité

 
III. — UNE COOPERATION PRATIQUE MAIS PARFOIS DELICATE SUR LES SUJETS D’INTERET COMMUN
 

A. LA QUESTION EPINEUSE DES DOSSIERS D’ARMEMENT TRANSATLANTIQUES
1. Un rôle important en matière d’interopérabilité et de surveillance
2. La défense antimissile en Europe : les ambiguïtés de deux démarches
parallèles

B. LES ENJEUX DU PROCESSUS DE TRANSFORMATION MILITAIRE
1. La NRF : un catalyseur de la rénovation militaire
2. ACT : outil de transformation ou instrument d’influence ?


 


CONCLUSION

EXAMEN EN COMMISSION

ANNEXE : LISTE DES PERSONNES AUDITIONNEES