Retour
 
Faits de société

Enquêtes sur les violences urbaines - Comprendre les émeutes de novembre 2005. Les exemples d'Aulnay-sous-bois et de Saint-Denis

Auteur(s) :

    • FRANCE. Centre d'analyse stratégique

Editeur :

  • La Documentation française

Collection : Rapports et documents

Date de remise : Décembre 2006
144 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

Les violences urbaines de 2005 ont été l'objet de nombreux commentaires et analyses, qui ont le plus souvent souligné leur ampleur et se sont généralement attachés à les envisager dans leur globalité. Pour mieux comprendre ce qui s'est joué dans les quartiers concernés et tenter d'expliquer pourquoi certaines communes ont connu des épisodes de grande violence, là où d'autres, situées à proximité et se trouvant a priori dans une situation sociale et économique comparable, restaient au contraire largement épargnées, le Centre d'analyse stratégique a demandé à deux équipes de sociologues d'engager des études de terrain. Deux sites ont été retenus, tous deux situés en Seine-Saint-Denis : la commune d'Aulnay-sous-Bois, qui a connu un épisode de violences d'une particulière intensité au tout début du mois de novembre, et la commune voisine de Saint-Denis, moins touchée.



AVANT-PROPOS

SOPHIE BOISSARD

 



PARTIE 1 L’EXEMPLE D’AULNAY-SOUS-BOIS
 

INTRODUCTION

L’ENQUÊTE ET LE CONTEXTE
Un objet aux contours flous
Quelques éléments de contexte

DÉROULEMENT ET BILAN DES ÉMEUTES
Temporalités des émeutes : une dynamique en quatre temps

LA GESTION DES ÉMEUTES : DIFFICULTÉ D’ANTICIPATION ET RÉPONSES MULTIPLES
La police des émeutes : les difficultés de l’anticipation
La prévention des émeutes : l’impact limité des stratégies de médiation

LES DYNAMIQUES D’IMPLICATION DES JEUNES
Que veut dire avoir participé ?
Les motifs d’implication
Trois figures interprétatives

CONCLUSION
Un contexte de tensions géographiques, sociales et institutionnelles
La gestion des émeutes : du débordement à la reprise de l’initiative
Les jeunes, entre pluralité des conduites et demande commune de reconnaissance
Expliquer les dynamiques de violence à Aulnay : quelques hypothèses

BIBLIOGRAPHIE

 
PARTIE 2 L’EXEMPLE DE SAINT-DENIS
 

INTRODUCTION

QUE S’EST-IL RÉELLEMENT PASSÉ ?
Une situation sociale difficile en Seine-Saint-Denis
Une ville-mosaïque traversée par des effets de dualisation
Une géographie surprenante des émeutes
Une chronologie resserrée
Des conflits d’évaluation de la portée des émeutes et de leur intensité

LE REGARD DE LA JEUNESSE DES CITÉS SUR LES ÉMEUTES
Les jeunes rencontrés
Le discrédit des « grands »
La disponibilité des « petits »
Prendre part aux émeutes

LA GESTION POLICIÈRE DES VIOLENCES URBAINES
La dynamique protestataire vue par des gradés
Le dispositif policier de gestion de crise : centralisé, décentralisé, innovant
et producteur de réassurance
Sécurité publique, maintien de l’ordre et violences urbaines
Déontologie et professionnalisation

MÉDIATIONS ET PACIFICATION DES ACTEURS LOCAUX
Désamorcer le face à face jeunes-police
Renouer le dialogue
« La police », « les jeunes » et « le quartier »

CONCLUSION

 


ANNEXE 1
PRÉSENTATION DE L’ENQUÊTE ET MÉTHODOLOGIE

ANNEXE 2
ELÉMENTS CARTOGRAPHIQUES

BIBLIOGRAPHIE