Retour
 

Les dotations en capital pour les jeunes

Auteur(s) :

Editeur :

  • La Documentation française

Collection : Rapports et documents

Date de remise : Juin 2007
66 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

Certains pays dotent les jeunes d'un capital de départ pour les aider dans leurs débuts de vie adulte (études supérieures ou emploi). Telles sont les expériences menées en Grande-Bretagne, Hongrie, à Singapour, en Corée du Sud, au Canada, aux Etats-Unis, que le rapport expose ici. Il s'interroge tout d'abord sur la pertinence de cette voie dans le cas français, car il constate de fortes disparités dans l'accès aux études supérieures et à l'emploi, dans les aides familiales ou dans celles de l'Etat. Il s'enquerre ensuite de la forme à donner à cette dotation : dotation "égalité des chances" à destination des jeunes élevés dans des familles pauvres, viatique pour l'entrée dans la vie adulte afin de faciliter l'insertion professionnelle, viatique sous forme de "droit de tirage formation". En annexe, des études sur les inégalités de patrimoine, la littérature sur les effets économiques des dotations en patrimoine, une bibliographie, la lettre de mission du Premier ministre.



 

Avant-propos

Introduction


1 Doter les jeunes pour l’entrée dans la vie adulte : quelques expériences menées à l’étranger
 

1.1 Les dotations en capital : une idée nouvelle qui s’inspire
d’une tradition ancienne à la fois philosophique et économique
Le nouvel égalitarisme
Les politiques sociales fondées sur l’acquisition d’actifs

1.2 Des expériences aux formes multiples
Le Child Trust Fund britannique
Le compte bébé hongrois
Le baby bonus de Singapour
Le compte sud-coréen
Le bon d’études canadien
La proposition américaine de Kids Accounts
Tableau de synthèse des dispositifs


1.3 D’autres systèmes d’aide sous forme de droits de tirage

 
2 Doter les jeunes à leur entrée dans la vie adulte : une voie pertinente dans le cas français ?
 

2.1 Les diffi cultés de la jeunesse en France : retour sur un constat partagé
2.1.1 De fortes disparités dans l’accès à l’enseignement supérieur et à l’emploi
Une insertion sur le marché du travail aujourd’hui plus diffi cile
Une situation qui tient en partie aux performances médiocres
du système de formation secondaire, professionnel et supérieur

2.1.2 Jeunes et inégalités de patrimoines
Un patrimoine très concentré
Des inégalités pour partie héritées
Les inégalités de patrimoine : des inégalités multiplicatives
Un accès au logement plus sélectif
Les limites des leviers traditionnels pour remédier à ces inégalités


2.1.3 L’effort financier global en faveur des jeunes adultes est conséquent :
plus de deux points de PIB


2.2 Doter les jeunes à leur entrée dans la vie adulte :
une voie à explorer et sous quelle forme ?
2.2.1 L’hypothèse d’une dotation en capital


2.2.2 Variables et questions à traiter en préalableà une mise en œuvre éventuelle
Deux écueils à éviter
Deux partis possibles
Deux options à prendre clairement dans le cas français

2.2.3 Quelques pistes de réforme
Une dotation « égalité des chances » à destination des jeunes élevés
dans des familles pauvres, avec ou sans volet universel
Un viatique pour l’entrée dans la vie adulte destiné à faciliter
l’insertion professionnelle avec ou sans participation des familles
Un viatique sous forme d’un « droit de tirage formation» pour promouvoir l’égalité des chances


 


Conclusion


Annexes

Annexe 1 Les inégalités de patrimoine

Annexe 2 La littérature sur les effets économiques

des dotations en patrimoine

Annexe 3 Éléments de bibliographie

Annexe 4 Lettre de saisine du Premier ministre