Retour
 
Culture

L'évaluation de l'activité et des services documentaires français dans le cadre européen

Auteur(s) :

Editeur :

  • Ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche

Date de remise : Juin 2008
56 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

La présente étude porte sur l'évaluation de l'activité et des services documentaires français dans le cadre européen et s'attache notamment aux indicateurs qui traduisent cette évaluation. En raison des enjeux économiques et scientifiques de l'information, les organismes documentaires, à l'échelle internationale, sont conduits de façon de plus en plus pressante à évaluer leurs activités. En France, la loi organique relative aux lois de finances fait désormais obligation de définir des objectifs pour dépenser mieux et assurer un meilleur service aux usagers. Ce rapport analyse la collecte des données et leur diffusion, les indicateurs documentaires et les indicateurs de performance. Il propose d'approfondir certains domaines tels que les mesures de l'usage des ressources électroniques. Il s'interroge enfin sur les acteurs de l'évaluation et leurs objectifs, propose une cohérence de l'évaluation à l'échelle nationale et une coopération à l'échelle européenne.




 
1. L’indispensable socle statistique
 

1.1. Qui coordonne la collecte ? et comment ?
1.2. Les grandes familles de données collectées et leur diffusion
1.2.1. Des familles de données proches
1.2.2. Collecte et diffusion des données : des méthodes différentes

 

 

 
2. Les indicateurs documentaires vus par les instances d’évaluation
 

2.1. DGES-L’enquête statistique générale auprès des bibliothèques et
services documentaires des établissements de l’enseignement supérieur
français
2.2. Les indicateurs documentaires du Livre des références (CNE– IGAENR) : une approche qualitative

 

 

 
3. Les indicateurs de performance
 

3.1. Définitions de la performance et de ses indicateurs
3.2. Les principaux référentiels de la qualité et de l’évaluation
3.2.1. Les référentiels dans le domaine de la qualité sont nombreux
3.2.2. A ces référentiels de portée internationale s’ajoutent divers référentiels nationaux,
ou listes d’indicateurs

 

3.3. Les domaines pris en compte par les indicateurs
3.4. Des éclairages sur les pratiques
3.4.1. Quelques expériences en France
3.4.2. Les contrats d’établissement
3.4.3. L’exemple allemand : BIX
3.4.4. L’approche par les usagers : les enquêtes de publics

 

3.5. L’hypothèse d’un noyau commun d’indicateurs est-elle viable ? Selon
quels critères et quelles méthodes ?
3.5.1. Les critères de sélection
3.5.2. Indicateurs et analyse comparative (benchmarking)

 

 

 
4. Des domaines à approfondir
 

4.1. Les ressources électroniques : quelle mesure de l’usage ?

 

4.2. L’impact des bibliothèques sur les communautés desservies est-il
mesurable ?
4.3. Quelles analyses spécifiques convient-il de privilégier?
4.3.1. Thèmes sélectionnés
4.3.2. Associer les étudiants, les enseignants et les personnels à l’évaluation

 

 

 
5. Qui évalue ? Pourquoi ? Comment ?
 

5.1. Les acteurs de l’évaluation et leurs objectifs
5.1.1. L’établissement lui-même : l’auto évaluation
5.1.2. Le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche
5.1.3 L’évaluation par l’AERES
5.1.4 Les niveaux et les méthodes de l’évaluation

 

5.2 Pour une cohérence de l’évaluation à l’échelle nationale
5.3 La comparabilité et la coopération à l’échelle européenne

 


Conclusions

 

Recommandations

 

Annexes

  





 
 

Autres contenus apparentés

Voir aussi

Autres rapports sur le(s) thème(s):

Union europeenne

Restez informé

Abonnement à la lettre d'information de la BRP