Retour
 
Travail, droit du travail

Valoriser l'acquis de l'expérience : une évaluation du dispositif de VAE

Auteur(s) :

    • FRANCE. Premier ministre; FRANCE. Secrétariat d'Etat à la prospective, à l'évaluation des politiques publiques et au développement de l'économie numérique

Editeur :

  • Premier ministre

Date de remise : Septembre 2008
76 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Numérique (PDF)
 
Télécharger

Instituée par la loi du 17 janvier 2002, la Validation des Acquis de l'Expérience (VAE) vise à permettre à tout salarié de faire valider au cours de sa vie professionnelle les acquis de son expérience, notamment professionnelle, en vue de l'acquisition d'un diplôme ou d'un titre à finalité professionnelle, ou bien d'un certificat de qualification professionnelle, enregistrés dans le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP). Tout salarié doit pouvoir demander le bénéfice de la validation des acquis de son expérience dès lors qu'il justifie en qualité de salarié, de non salarié ou de bénévole, d'une durée minimale d'activité de trois ans, en rapport avec la certification recherchée. 26 000 titres et diplômes ont été certifiés par cette voie en 2006, loin de l'objectif de 60 000 affiché par le plan de développement gouvernemental. Le présent rapport vise à examiner les raisons des difficultés de la VAE. Il formule plusieurs propositions d'actions qui participent d'un renforcement des moyens accordés à la VAE de manière à améliorer le dispositif pour assurer son développement et un accroissement conséquent du nombre de VAE délivrées.



Résumé

Introduction

 
La VAE : une procédure aujourd’hui trop longue, peu lisible et dissuasive
 

1.1. Des candidats insuffisamment nombreux
1.2. Un dispositif rendu peu lisible et complexe par la multiplicité des certifications et des certificateurs
1.3. Des déperditions de candidats nombreuses tout au long de la procédure
1.4. Une procédure encore insuffisamment insérée dans les politiques de l’emploi et peu intégrée par les entreprises

 
2. Vers une VAE accessible et offrant un meilleur accompagnement des candidats
 

2.1. Mieux informer sur la VAE et améliorer la visibilité du dispositif
2.2. Améliorer la lisibilité des certifications
2.3. Accélérer les passages en VAE
2.4. Mieux accompagner les candidats à la VAE, notamment les moins qualifiés
2.5. Rapprocher la VAE des besoins des entreprises

 


Conclusion

Liste des annexes