Retour
 
Enseignement

Rapport d'information fait au nom de la Commission des finances, du contrôle budgétaire et des comptes économiques de la nation sur l'éducation prioritaire dans les académies de Créteil et de Versailles

Auteur(s) :

    • FRANCE. Sénat. Commission des finances, du contrôle budgétaire et des comptes économiques de la nation

Editeur :

  • Sénat

Collection : Les Rapports du Sénat

Date de remise : Octobre 2008
25 pages

Pour lire les rapports au format PDF vous avez besoin d'un lecteur PDF.
Pour lire les rapports au format EPUB vous avez besoin d'un lecteur EPUB.

Mise en place en 1981, la politique d'éducation prioritaire a été constamment réaffirmée et a fait l'objet de plusieurs relances. Elle représente aujourd'hui environ un milliard d'euros par an. A l'occasion de ses deux déplacements dans les académies de Versailles et de Créteil, Gérard Longuet, rapporteur spécial, a pu constater les changements rendus possibles par les moyens supplémentaires ainsi dégagés. Leur optimisation dépend de la qualité et de l'engagement de l'équipe pédagogique. Il regrette néanmoins l'absence d'évaluation des mesures prises en matière d'éducation prioritaire, ainsi que le manque d'articulation entre les politiques publiques liées à l'éducation et celles relatives à la ville.



AVANT-PROPOS

 
I. L’ORGANISATION DE L’ÉDUCATION PRIORITAIRE DEPUIS 2006
 

A. FÉVRIER 2006 : LA TROISIÈME RELANCE DE L’ÉDUCATION PRIORITAIRE
1. Une nouvelle architecture
a) Une ré-organisation de la carte de l’éducation prioritaire : la création des réseaux
ambition réussite (RAR) et des réseaux de réussite scolaire (RRS)
b) Un pilotage renouvelé par le renforcement de la contractualisation et des
partenariats
2. Les moyens budgétaires de la relance traduits dans les lois de finances pour 2007 et
2008

B. LE SURCOÛT DE L’ÉDUCATION PRIORITAIRE : UNE ÉVALUATION
INSUFFISANTE
1. Un surcoût difficile à déterminer
2. L’évaluation proposée par le ministère de l’éducation nationale
a) L’évaluation du surcoût de l’éducation prioritaire
b) L’évaluation du surcoût des réseaux ambition réussite

C. L’ÉVALUATION DE L’EDUCATION PRIORITAIRE : UN ENJEU MAJEUR

 

 

 
II. LES VISITES D’ÉTABLISSEMENT DU 27 MAI 2008 DANS LES ACADÉMIES DE VERSAILLES ET DE CRÉTEIL
 

A. DES MOYENS SUPPLÉMENTAIRES QUI PERMETTENT DES CHANGEMENTS
CULTURELS

 

B. MAIS DONT L’OPTIMISATION DÉPEND DE LA QUALITÉ DE L’ÉQUIPE
PÉDAGOGIQUE…
1. La stabilité des équipes : un enjeu crucial
2. L’accompagnement des jeunes enseignants nommés en éducation prioritaire

C. …. ET DE L’IMPLICATION DU CHEF D’ÉTABLISSEMENT
1. Un établissement en crise il y a 10 ans
2. Une « sortie de crise » appuyée aussi bien sur des mesures éducatives que sur des
mesures d’encadrement
3. Une gestion dynamique des moyens par le chef d’établissement qui doit à la fois
combiner des qualités de pédagogue et de manager

D. L’IMPORTANCE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES

 

 

 
III. LES POLITIQUES ÉDUCATIVES EN ZONE DIFFICILE : UN SUJET DE RÉFLEXION
  


EXAMEN EN COMMISSION